Lyme et les Co-infections les plus courantes

Maladie de Lyme et Co-infections :


Répulsif anti-tiques

Lors de la piqûre, une tique peut transmettre la bactérie responsable de Lyme, mais elle peut également véhiculer un certain nombre d’autres infections. Ces infections peuvent être bactériennes, fongiques, virales ou encore parasitaires. On les appelle les co-infections. Elles participent à l’anéantissement du système immunitaire, qui est déjà tellement sollicité dans la maladie de Lyme. Il est important de connaitre, identifier et traiter ces infections car couplées à Lyme elles engendrent une exacerbation des symptômes.

Voici les co-infections les plus courantes dans le cadre d’une maladie de Lyme. Cette liste peut se révéler d’une aide précieuse pour le Thérapeute dans le choix d’un traitement le plus adapté à chaque cas. En effet, on ne soigne pas ces co-infections de la même façon. Si elles ne sont pas prises en compte, le traitement proposé s’avère souvent être un échec.


Anaplasmoses 


Tout comme la Borréliose, l’anaplasmose humaine est la plupart du temps transmise par les tiques, ce qui en fait une maladie vectorielle. Elle est classée dans la famille des Ehrlichioses et s’apparente à une Zoonose, dans la mesure où l’infection se transmet d’un animal vertébré à l’homme et inversement. Très rare il y a encore une 20 d’année, il s’agit aujourd’hui, comme pour Lyme, d’une maladie émergente.

Symptômes Fréquents :

  • Etat grippal aigu avec fièvre,
  • Céphalée,
  • Myalgies,
  • Problèmes digestifs.

Le diagnostic de l’anaplasmose se réalise par test PCR afin de détecter la bactérie dans le sang. Il arrive que l’infection ne soit pas détectée.

Babésiose 


C’est une infection provoquée par un parasite protozoaire (un Babesia) encore une fois transmis lors de la piqure de la tique. Selon le Dr Horowitz la Babesia est le parasite le plus souvent transmis par les tiques.

Symptômes Fréquents :

La Babésiose est difficile à diagnostiquer dans la mesure où les signes cliniques peuvent être très variable, peu spécifique ou encore asymptomatique. Quand il y a des symptômes, on retrouve :

  • Fatigue
  • Fièvre,
  • Sueurs
  • Frissons,
  • Nausées,

Il est parfois utile de réaliser plusieurs analyses pour avoir un résultat correcte. Un résultat d’analyse négatif ne peut exclure une infection. Les examens sont réalisés au microscope pour déterminer si le parasite se trouve dans les globules rouges ou par test PCR pour détecter l’Adn Babésia dans le sang.

Bartonellose ou maladie des griffes du chat 


C’est une infection déclenchée par la Bartonella une bactérie à gram négatif. L’hôte réservoir de la maladie est l’animal en particulier le chat, ou encore le chien. L’infection se transmet par griffure ou morsure de ces animaux, mais aussi suite à la piqure d’une tique.

Symptômes Fréquents :

Elle se présente sous la forme d’un érythème ou une papule rouge avec forte fièvre et céphalée. C’est pourquoi on peut la confondre avec la maladie de Lyme.

  • fièvre
  • fatigue
  • céphalées
  • rougeurs inhabituelles striées
  • hypertrophie glandulaire
  • douleurs abdominales basses
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques
  • maux de gorge

Brucellose


La Brucellose est une infection bactérienne provoquée par la Brucella. C’est une anthropozoonose transmise par les animaux à l’homme par voie cutanée ou encore digestive. Dans la majorité des cas, on observe de la fièvre, des frissons et un malaise généralisé. C’est une maladie devenu rare en France.

Candidose 


Il s’agit d’une infection opportuniste au Candida Albicans (levures) qui s’observe fréquemment chez les personnes immunodéprimées (SIDA, Lyme…). Elle s’installe dans l’intestin, ou elle est présente naturellement, et devient problématique quand il y prolifération au dépend des bonnes bactéries. C’est ainsi que s’installe une dysbiose intestinale qui n’est autre qu’un déséquilibre de la flore intestinale. La candidose vient souvent aggraver l’état des malades de Lyme.

Symptômes Fréquents :

  • Aigreurs, Ballonnements, Diarrhées, Acidité…
  • Inflammation du système digestif (Colite, Gastrite, œsophagite…)
  • Allergies aggravées
  • Fatigue Chronique
  • Dépression, anxiété, migraines…
  • Dérèglement Hormonal = Thyroïde
  • Troubles Nerveux = Douleurs musculaires et articulaires
  • Prise de poids
  • Troubles gynécologiques = Cystites, champignons Vaginaux, sécrétions blanches…
  • Eczéma, psoriasis, acné…

=> Voir l’article dédié à la Candidose Chronique

Chlamydia 


Les Chlamydia sont un groupe de bactérie parasites intracellulaire de la famille des Chlamydiaceae. Elles peuvent être associées à la Polyarthrite de Lyme et aggraver les symptômes d’une arthrite de Lyme. Les 3 espèces principales sont les Chlamydia trachomatis (provoque le Trachoma), les Chlamydia pneumoniae (maladie respiratoire), et les Chlamydia Psittaci (la Psittacose).

Ehrlichioses 


L’Ehrlichiose est une zoonose, causé par la bactérie Ehrlichia. Tout comme pour les Chlamydia, il s’agit d’un parasite intracellulaire qui vit à l’intérieur des cellules de son Hôte. L’Ehrlichiose est une maladie à Tiques, que l’on retrouve principalement dans les zones endémiques. La maladie s’exprime peu de temps après la morsure de la tique, et les symptômes s’apparentent à un état grippal.

Mycoplasmoses


Les mycoplasmes sont des bactéries sans paroi cellulaire qui appartiennent à la famille des Mollicutes. Les deux types d’infections chez l’Homme sont Mycoplasma Pneumonae (atteinte pulmonaires) et Mycoplasma Genitalium (atteinte génitales). Les Mycoplasma affectionnant tout particulièrement la surface des muqueuses.

Rickettsioses


Les Rickettsioses sont un groupe de co-infections transmises par les tiques. Elles sont provoquées par la Rickettsia une bactérie de la famille des Rickettsiaceae. Parmi les Rickettsioses, on retrouve notamment la Fièvre Q, la Fièvre pourprée des montagnes Rocheuse ou encore le Thiphus. Les symptômes ne sont pas toujours spécifiques et se confond avec un état grippal.

Tularémie


La Tularémie est une zoonose due à une bactérie intracellulaire Franscicella tularensis. Elle peut être transmise par un insecte, une tique, ou encore un rongeur. La Tularémie peut prendre plusieurs formes différentes, allant de la Septicémie dans des cas rares, à des infections pulmonaire ou gastro-intestinale.

Fièvre Q 


La fièvre Q est une co-infection causée par bactérie Coxiella burnetii. Elle peut être véhiculée de nombreuse façon, dont une piqure de tique, par inhalation aérienne voire par contact cutanée. La Fièvre Q est une Rickettsioses dont les symptômes classiques démarrent par un état grippal avec une Fièvre Brutal.

Conclusion 


Les tiques ne transmettent pas que la maladie de Lyme, elles peuvent transmettre beaucoup de co-infections. Ces nombreuses co-infections aggravent très souvent l’état du malade et sont très rarement recherchés. Certaines de ces co-infections sont très rare, il y a peu de chance que vous les ayez contractées. Cependant pour d’autre, comme les Mycoplasmes ou la Candidose, elles sont pratiquement présente dans tous les cas de maladie de Lyme. Ce sont des maladies contemporaines ou civilisationnelles complémente tributaire de notre mode de vie. « Le microbe n’est rien, c’est le terrain qui est tout – Pasteur »


Les derniers articles


Spiruline Bio

Spiruline Bio

La Spiruline, le super aliment du 21 eme siècle que vous devriez connaitre ! Sinon, c’est par ici que ça se passe…
Lire l’article

©2020 SociaLyme créé avec ❤️

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?