L'Arthrite de Lyme - les bases

L’Arthrite de Lyme, c’est quoi ?

L’arthrite vient du Grec Arthron (articulation) et du Latin ite (inflammation), c’est un terme médical pour désigner l’inflammation des articulations, ligaments, tendons ou encore de toute autre partie du système musculosquelettique. D’une manière générale, l’arthrite englobe grand nombre de maladie d’origine inflammatoire qui peuvent apparaitre suite à une infection, à l’usure naturelle, aux rhumatismes, à une maladie auto-immune ou encore une maladie inflammatoire chronique (spondylarthrite ankylosante ou la polyarthrite rhumatoïde).

Il existe plusieurs formes d’arthrite inflammatoire, et le nombre d’articulations touchées varie fortement selon la personne. Généralement on retrouve des symptômes comme la douleur, un gonflement, des raideurs, et une sensation de brulure dans la partie du corps touchée.

Les principales formes d’arthrite inflammatoire :

  • La polyarthrite Rhumatoïde :

C’est une maladie inflammatoire auto-immune qui se distingue par une inflammation de différentes articulations voire même organes.

  • L’Arthrose :

C’est le type d’Arthrite la plus fréquente, elle est souvent attribuée à l’âge et à l’usure naturelle des articulations.

  • L’Arthrite infectieuse :

Comme son l’indique, il s’agit d’un type d’arthrite d’origine infectieuse (virus, bactérie…) qui atteint directement l’articulation suite à une blessure ou une plaie.

  • Le Lupus :

C’est une maladie auto-immune chronique qui peut être considérée comme une forme d’arthrite et qui cause l’inflammation dans de nombreux organes et articulations.

  • Arthrite Réactive :

Elle apparait suite à une infection mais qui au contraire de l’arthrite infectieuse n’est pas présente dans l’articulation.

  • Spondylarthrite Ankylosante :

La Spondylarthrite Ankylosante également dénommée spondylite ankylosante est une maladie inflammatoire chronique. Cette forme de rhumatisme inflammatoire atteint principalement la colonne vertébrale et articulations du bas du dos (sacro-iliaque).

Nous pourrions également citer d’autres formes, comme le syndrome de Gougerot-Sjögren, la Polymyosite, la fibromyalgie, la Goutte et bien d’autres encore.

L’arthrite ne se soigne pas vraiment, car il n’existe pas de remède définitif.  Les médicaments aident à réduire la douleur en diminuant les symptômes de l’inflammation dans les articulations. Généralement sont utilisés des médicaments anti-inflammatoires à base de cortisone, qui dans le cadre d’une Arthrite de Lyme ne font pas bon ménage de par leurs effets immunodépresseurs (diminution des défenses naturelles de l’organisme). Or, dans le cas d’une maladie de Lyme avérée, il est essentiel de soutenir et de booster le Système immunitaire.

Dans le cadre d’une Arthrite de Lyme :

L'arthrite de Lyme

La borrelia à la particularité d’apprécier le collagène et par conséquent est fortement attirée par les ligaments, les os ou encore les cartilages. Les déchets produits par les Spirochètes créés une inflammation au niveau de ces articulations. L’inflammation est particulièrement douloureuse et à tendance à être confondu avec le rhumatisme inflammatoire ou toute autre arthrite. La particularité de l’Arthrite de Lyme est que la douleur a tendance à passer d’une articulation à une autre très soudainement. La douleur peut ressembler à des coups de poignards.

Quelles sont les méthodes de diagnostiques ?

Il est très important de poser le bon diagnostic tant les différentes formes sont nombreuses et variées. Ce dernier repose donc sur avant tout sur l’interrogatoire et l’examen clinique des symptômes. On aura également recours aux techniques d’imagerie médicale, radiographie, scanner et IRM pour déterminer le niveau d’atteinte des articulations. Une prise de sang sera très utile pour déterminer une cause sous-jacente comme une forme de maladie inflammatoire auto-immune.

Quelles méthodes de prévention ?

Même s’il n’y a pas de remède miracle pour soigner une Arthrite inflammatoire, il reste cependant un certain nombre de piste pour améliorer son quotidien. Un des moyens efficaces est de reformer son alimentation pour diminuer l’inflammation dans les articulations. Ce qui permettra aussi de maintenir un poids santé et d’éviter de sursolliciter les articulations et le corps en général. D’autres pistes existent comme la pratique d’exercices, d’étirements, ou de massages.

Nous Contacter

Vous pouvez nous contacter via ce formulaire, nous vous répondrons dés que possible.

En cours d’envoi

©2018 SOCIALYME

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account