Comment apaiser une réaction d’Herxheimer ?

La Réaction d’Herxheimer (petit mémo) :

Pour rappel, la réaction d’Herxheimer est une libération massive de toxines et de déchets lors de la mort des bactéries pendant un traitement (antibiotique chimique ou naturel). L’organisme n’étant pas en mesure de traiter cette augmentation soudaine de toxines, il s’ensuit un « embouteillage » et une recrudescence de symptômes. Leur intensité reflète le degré d’inflammation présente dans le corps. Cette réaction, qui à l’origine ne concernait que la Syphilis, tend à se généraliser à d’autres infections bactériennes ou parasitaires. C’est le cas de la maladie de Lyme, la leptospirose, la Fièvre Q, les bartonelloses, la brucellose, les trichinoses, les candidoses…Une réaction de Herxheimer est particulièrement désagréable et difficile à supporter. Il arrive, si le traitement est trop fort, de devoir faire une pause (voir de l’arrêter) pour laisser le temps au corps de se débarrasser des excédents de toxines qui l’empoisonnent.

Maintenant que vous venons de faire ce mini rappel sur le Herx, voici quelques méthodes pour l’apaiser ou le réduire.

1 – La technique de l’esquive (ou de l’esquimau sur la banquise)

La meilleure méthode pour soulager une réaction d’Herxheimer c’est évidemment de l’éviter. Ce n’est pas une blague, même si j’espère vous avoir fait sourire au moins du coin des lèvres ou au pire un mini rire jaune. Si vous êtes là, c’est que probablement c’est trop tard et vous êtes dans la panade. Mais petite note pour les prochaines fois, vous n’avez pas besoin d’y aller comme un bourrin en forçant les doses ou en essayant d’aller plus vite que la musique. Comme pour la méditation le meilleur effort se trouve dans la constance. Il faut donc y aller progressivement sans forcer, un peu tous les jours et ça ira mieux tôt ou tard. Bref vous l’aurez compris si l’esquimau fait trop le malin sur une glace trop fine, le sol va finir par se dérober. Soyez malin comme un Esquimau et ne faites pas craquer la glace !

2 – Boire de l’eau (avec ou sans citron)

Si vous ne deviez faire qu’une chose, c’est bien celle-là ! L’eau c’est la panacée pour traiter une réaction d’Herxheimer. L’eau a la fantastique capacité d’absorber les substances et de détoxifier à merveille le corps. Il semblerait que l’eau chaude à un pouvoir détoxifiant plus fort que l’eau froide. A vos thermos donc ! D’autre part, il est beaucoup plus efficace de boire de l’eau le matin, quand la concentration en toxines est la plus importante après la nuit. En parallèle, une petite eau citronnée n’est pas de refus. En effet, le Citron est d’une remarquable efficacité pour désencombrer le foie. Un verre d’eau chaude ou tiède avec le jus d’un citron au réveil vous fera donc le plus grand bien, mais vous pouvez en consommer également tout au long de la journée.

3 – Les plantes détoxifiantes – Phytothérapie

Les plantes d’un jardin c’est un peu comme une pharmacie remplie de médicaments. Il y en a pour tous les goûts et à toutes les sauces. J’ai découvert les plantes dans mon parcours de Lymé et elles m’ont apporté un soutien très précieux. La force des plantes réside dans leur complexité et notamment le nombre d’actifs/composés que l’on retrouve ne serait-ce qu’au sein d’une seule d’entre elle. Mais le réel intérêt se trouve pour moi dans leur simplicité d’utilisation ! Les plantes sont un moyen naturel et éprouvé pour se soigner, détoxifier, stimuler, suer. Grace aux plantes vous pourrez :

  • Éliminer les toxines
  • Soutenir les émonctoires
  • Booster le Système immunitaire
  • Lutter contre les bactéries

Dans notre cas, voici quelques plantes connues pour leur vertus dépuratives :

  1. Le Chardon Marie
  2. Le pissenlit
  3. L’artichaut
  4. L’achillée Millefeuille

Vous en trouverez d’autres dans cet article dédié aux plantes dépuratives

Vous pouvez les consommer en tisane (ce qui vous permet de suivre en même temps le conseil n°2), mais vous les trouverez aussi en poudre, comprimés, teinture mère… A vous de choisir la formule qui vous convient le mieux, en faisant attention aux adjuvants si vous prenez un produit transformé. Evidemment, ne les consommez que BIO pour éviter de vous empoisonner davantage avec des résidus de pesticides.

4 – La transpiration 

Un des moyens efficaces pour faire baisser la charge toxique du corps c’est la transpiration.  Pour rappel un Herx est une trop grande charge toxique dans l’organisme suites à la libération massive de déchets et toxines par des bactéries (Lyme, Candidose, Syphilis…) lors d’un traitement (antibiotique ou naturel). La transpiration est donc une excellente manière d’accélérer les choses en permettant au corps d’utiliser l’épiderme (la peau) comme porte de sortie de ces toxines. De cette façon vous déchargez en partie les organes responsables de l’évacuation habituellement (foie, reins, intestins ou encore poumons). Quand je parle de transpiration, l’idée n’est pas de courir un marathon ! Vous pouvez :

  • Faire de l’exercice léger comme une bonne marche
  • Prendre un bain ou une douche chaude (pas trop quand même)
  • Faire un sauna (je n’ai jamais essayé pendant un Herx, mais il parait que ça aide).
  • Prendre des plantes Sudorifiques (transpirer sans rien faire ça c’est faisable)

Avant votre douche ou votre bain un petit brossage à sec est une bonne façon de stimuler la lymphe et d’éliminer les toxines.

5 – L’alimentation

L’alimentation est un élément clé pouvant fortement agir sur un Herx. Nous sommes au quotidien soumis à de nombreuses toxines venus de notre alimentation (additif alimentaires, colorants, pesticides, graisses polyinsaturées…). En évitant ces aliments au maximum on offre au corps un peu de répit pour se concentrer par exemple sur la gestion du surplus de toxines provoquant le Herx. Le principe est donc : on évite d’en rajouter et on adopte une alimentation hypotoxique.

Dans le prolongement du premier point, le deuxième se concentre sur le principe du soutien de l’organisme. On peut consommer des aliments aux vertus stimulantes et détoxifiantes. De cette façon on booste la sortie des toxines en dehors de notre corps. C’est une technique qui fonctionne sur le long terme, dont les résultats sont certes progressifs mais sacrément bénéfiques. Voici quelques exemples d’aliments qui vous veulent du bien :

  • L’ail
  • La betterave
  • Les carottes
  • Le chou
  • Le fenouil
  • Les oignons
  • Le radis noir
  • L’ananas
  • L’avocat
  • Le pamplemousse
  • La pomme

Faciles à consommer et à ajouter à vos repas au quotidien, ils seront de précieux alliés.

6 – Le Jeûne, la monodiète…

C’est un sujet plutôt tabou en France mais très populaire dans certains pays comme l’Allemagne ou la Russie. Pour faire simple, en jeûnant on met tout le système digestif au repos. Quand le corps n’a plus à s’occuper de la digestion, il va s’intéresser au retard accumulé sur d’autres tâches. C’est le cas avec l’élimination des toxines stockées un peu partout dans notre organisme. S’ensuit alors une détoxification profonde. Les effets sont indéniables et pendant ce jeûne le corps se renforce et stimule ses capacités d’auto-guérison. La monodiète est une variante du jeûne, tout comme le jeune intermittent. Les mécanismes en jeu sont les mêmes car ils ont tous pour but de simplifier les tâches digestives pour faciliter les fonctions d’élimination/détoxification de l’organisme. La monodiète de 24h et le jeûne intermittent (16h d’affilée, en général on saute le dîner ou le petit déjeuner) soulagent l’organisme sans difficulté et sont faciles à mettre en place.

Généralement il est conseillé de faire un jeûne avant un traitement, voir avant chaque traitement, pour en minimiser les réactions du type Herx. Il est préférable d’être suivi par un thérapeute car le jeûne provoque des réactions de détoxification au bout de 2/3 jours. Soyez prudent et ne le faites pas pendant une réaction d’Herxheimer.

7 – La méditation

La pratique régulière de la médiation apporte un certain nombre de bienfaits physique et psychique. Je pense notamment à la diminution de l’inflammation, la diminution des douleurs ou encore une baisse de l’anxiété. Nous le savons, une réaction d’Herxheimer c’est une surcharge de toxines dans l’organisme. Je crois qu’il serait trop simple de ne pas prendre en compte l’aspect psychique d’un Herx. Un Herx c’est quelque chose qui nous dépasse, qui fait peur, qui est anxiogène, bref c’est bien plus qu’un état physique. La méditation vous apportera le calme dont vous aurez besoin que ce soit avant, pendant ou après le Herx. Le mieux est de s’y mettre avant d’avoir ce type de réaction pour pouvoir y avoir recours facilement. La méditation peut être une aide très précieuse au quotidien, du moment qu’on la pratique régulièrement, indépendamment de la durée de chaque séance. En savoir plus sur la médiation.

8 – Le Rire !

C’est bien connu, le rire est excellent pour la santé. Et bien il en est de même dans notre cas. Quand on rit, l’organisme va secréter des endorphines, hormones réputées pour diminuer le stress et atténuer la douleur. Ça tombe bien vous avez mal n’est-ce pas ?! Rire contribue également à réduire la tension artérielle et renforcer le Système immunitaire. Riez ! Encore et encore ! J’ai passé des mois à regarder des séries humoristiques et ça m’a bien aidé. Notamment Big Bang Theory et Malcom 😉 Cela devrait faire du bien à votre entourage de vous voir un peu moins tirer la tronche… Je n’ai pas dit que ce serait facile hein ! J’ai juste dit que c’est bon pour vous.

9 – Le Sommeil

C’est le dernier de la liste, mais non le moins important. Le sommeil c’est l’essence même de la vie, c’est pendant le sommeil que le corps se régénère et fait le plein d’énergie. Lors de la maladie ou encore lors d’une convalescence le besoin en sommeil est augmenté. Il y a une raison à cela et il faut accepter cet état de fait et dormir autant que nécessaire. Ainsi vous donnez le temps dont votre corps à besoin pour faire son œuvre de réparation.

Pour Conclure :

Ce qu’il est primordial de comprendre, c’est que pour apaiser une réaction d’Herxheimer il faut concevoir le phénomène dans sa globalité. Être prévoyant est fondamental, c’est en anticipant que vous allez préparer votre corps et limiter la casse. Il n’existe pas d’ailleurs de remède miracle pour éviter ces crises. J’aurai pu vous dire qu’il y a le charbon, la zéolithe microporeuse, l’argile, la chlorella ou encore le Psyllium. Certes ces produits peuvent atténuer les réactions à un instant T, mais c’est loin d’être évident et parfois les effets secondaires de ces produits sont à considérer. Le Charbon par exemple va tout absorber dont les minéraux et peut également limiter l’absorption de vos médicaments. La Chlorella, quant à elle, est rarement de bonne qualité et est souvent contaminé par des métaux lourds (même la bio). Vous me suivez ?! Ce que j’ai voulu exposer ici ce sont des remèdes pour la plupart gratuits ou des produits du quotidien à incorporer dans votre régime alimentaire. Tout ce qui est proposé ici est du bon sens. Ecoutez votre corps et soyez vigilants, n’attendez pas d’être allés trop loin et « soyez sympa » avec votre corps, s’il montre des signes de surcharge toxique, aidez-le avec ces méthodes simples.

Vous êtes malade ? Prenez soin de vous, dormez, buvez (de l’eau), faites de l’exercice léger, méditez pour éviter les angoisses et par-dessus tout mangez mieux. Le contenu de votre assiette est un point essentiel. Guérir de Lyme pour attraper une autre saleté ce serait quand même dommage…

Ou trouver les plantes ? 

Pour les plantes dont je vous ai parlé, vous les trouverez chez n’importe quel herboriste. Il y’en a de moins en moins en France, ce qui est très dommage, mais grâce à Internet vous pourrez en commander à distance. Pour info, j’ai négocié un code promo ‘socialyme’ de 5% chez Louis Herboristerie. C’est par ici : Louis Herboristerie 

Et vous comment vous faites pour apaiser vos Herx ?

Les informations proposées sur le Site ne se substituent pas à une consultation et/ou un diagnostic d’un médecin ou professionnel de la santé.

1 Commentaire
  1. CHRISTINE 4 semaines Il y a

    Merci beaucoup pour ces informations très utiles, suite à un traitement antibio de 7 jours suivi d’un traitement antifongique je me retrouve dans un sale état
    Cordialement

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

trois × cinq =

©2019 SOCIALYME

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account