Cardère Sauvage Maladie de Lyme

La Cardère

“Si tu ne viens pas à la Cardère, c’est la Cardère qui viendra à toi !”

J’ai souhaité, non sans raison, détourner volontairement la célèbre citation « Si tu ne viens pas à Lagardère, c’est Lagardère qui viendra à toi » ! D’une certaine manière c’est exactement ce qui s’est passé dans mon cas. Au début j’ai commencé à traiter ma maladie de Lyme avec les traitements « standards » à base d’antibiotiques. Pour, par la suite aller vers des traitements alternatifs moins évidents comme l’ozonothérapie ou encore la thérapie via des fréquences électriques. Vint ensuite le tour des traitements naturels pour soigner Lyme. J’ai donc découvert la Cardère un peu en bout de course après l’achat d’un énième livre sur la maladie de Lyme.

Où ai-je entendu parler de la Cardère ?

En réalité, c’est un peu la raison de cet article. J’en ai entendu parler en furetant sur Internet notamment sur des forums Anglophones. J’ai pu voir aussi des allusions sur de rares forums francophones traitant de Lyme. Et pour aller plus loin j’ai décidé de commander le livre de Wolf Dieter Storl (« Guérir naturellement la maladie de Lyme ») qui traite principalement de la Cardère et de la thérapie par la chaleur. Ce n’est d’ailleurs pas le seul auteur à en parler puisque Willem Jacob en parle également dans son excellent livre sur “une approche pratique de la maladie de Lyme”. Mais ce n’était pas assez pour me lancer. Je crois que ma décision à été prise lors des recherches sur le protocole de Stephen Harrod Bhuner, un éminent herboriste américain. Il propose un protocole pour soigner Lyme avec entre autres la Cardère et la Renouée du Japon. Son livre “Healing Lyme “(malheureusement non traduit en français) est une bible des plantes pour traiter la Maladie de Lyme. J’ai voulu par cet article faciliter les recherches et raccourcir le chemin vers cette plante pour les malades en recherche de réponses, comme je l’ai été (et le suis encore).

 La Cardère : définition et action 

Vous l’aurez compris, la Cardère est une plante (bisannuelle et en forme de chardon) assez spécifique pour traiter la maladie de Lyme. On utilise ses racines (de préférence bio et les plus fraîches possible) pour préparer la teinture mère de Cardère. Les auteurs insistent sur l’importance de la fraîcheur des racines pour un effet optimal. Son action ne se limite pas uniquement à son effet antibactérien (anti-spirochète en l’occurrence) puisqu’elle est aussi très efficace pour renforcer le système immunitaire. La Cardère est également parfaite pour la stimulation et le soutien des organes d’élimination que sont le foie et les reins. S’il devait y avoir une plante à connaître concernant Lyme ce serait la Cardère. Elle agit sur tous les axes primordiaux pour soigner Lyme. Cependant, il faut faire particulièrement attention à sa forte capacité à éliminer les spirochètes, car cela pourrait provoquer une puissante réaction d’Herxheimer. En début de traitement, les symptômes peuvent augmenter mais vous le savez, c’est le cas pour tous les types de traitements.

Comment prendre la Cardère ? 

Pour éviter des réactions trop fortes et une recrudescence des symptômes en début de traitement, il est primordial d’y aller progressivement en augmentant graduellement les prises. La racine de cardère peut se faire en tisane ou en teinture mère (plus concentrée). Il me semble qu’il est plus efficace d’utiliser la teinture mère mais je ne saurai m’avancer plus. Concernant les temps de prises, 3 fois par jour à jeun (avant les repas) semble être la panacée pour Wolf-Dieter Storl ou Willem Jacob.

Utilisation et Dosage de la Cardère

Pour ce qui est des quantités et la durée de prise, c’est à voir avec votre thérapeute ou médecin. Cela dépend fortement de nombreux facteurs liés à la teinture mère, notamment de sa qualité, et surtout de sa concentration. Mais aussi de facteurs intrinsèquement liés à vous-même, votre état, votre poids, votre âge, votre sexe, votre sensibilité aux traitements, depuis quand vous êtes malade… Bref, toutes les choses qui pourraient avoir un impact sur les dosages. Votre réaction à la plante sera très importante puisque c’est elle qui conditionnera vos prochaines semaines, mois ou années… Le meilleur des conseils que je puisse vous donner est de prendre votre temps et d’y aller avec des pincettes.

La prise en tisane peut donner l’impression d’être relativement douce et anodine mais attention l’action produite est réelle ! Mieux vaut commencer par des petites quantités et adapter au fur et à mesure. D’autre part, il faut toujours prendre en compte que ces remèdes nécessitent d’être pris dans la durée pour commencer à être efficaces. Par exemple, vous pouvez ressentir les premiers effets d’une prise  de Cardère au bout d’une dizaine de jours ou dès la première semaine. Il conviendra de faire durer la cure au moins trois ou quatre semaines. Si vous avez trop d’effets secondaires auparavant, faites une pause le temps d’éliminer les toxines. La bactérie à la particularité de se diviser très lentement, avec seulement 1 à 2 divisions par 24H. Vous avez donc le temps. Pour rappel, une réaction d’Herxheimer n’est pas à prendre à la légère et peut avoir de graves conséquences. Si au bout de trois semaines vous vous sentez relativement bien, vous pouvez continuer et augmenter le dosage (par exemple le temps d’infusion où le nombre de gouttes).

Où se procurer de la racine de Cardère Bio et Fraîche de bonne qualité ?

Il n’y a pas si longtemps, il était impossible de trouver de la Cardère en vente sur des sites francophones. Aujourd’hui, vous en trouverez sur plusieurs sites comme Jolivia, Onatera ou encore Louis Herboristerie (Un herboriste de confiance). Je l’ai d’ailleurs contacté pour vous obtenir un bon de réduction de 5% sur votre panier, avec le code Socialyme. Ne me remerciez pas, c’est toujours ça de pris 😉

Voici le lien vers le produit en question :

Cardere Bio - Depurative Teinture-mère Dipsacus fullonum sylvestris 50 ml - Herbiolys

Sinon il y’en a sur d’autres sites comme par exemple le site Cardereshop. Mais je n’ai pas de code promo.

Bon courage dans vos recherches et dans vos traitements !

Et Voici les quelques lectures dont je vous parle dans l’article :

              

Les informations proposées sur le Site ne se substituent pas à une consultation et/ou un diagnostic d’un médecin ou professionnel de la santé.

©2019 SociaLyme créé par KreaThor

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?