Ashwagandha

Ashwagandha (Withania somnifera)


L’Ashwagandha (Withania somnifera) est une plante adaptogène appartenant à la famille des solanacées. En Sanskrit, son nom signifie « fort comme un cheval » en référence à ses vertus revitalisantes et fortifiantes. Originaire d’Inde, l’Ashwagandha est également connue sous le nom de Ginseng Indien. Ainsi, il n’est pas étonnant qu’elle soit particulièrement appréciée dans l’Ayurvéda (médecine traditionnelle indienne) en raison de ses nombreuses propriétés médicinales. Traditionnellement, on l’utilise depuis plus de 3000 ans en Asie du sud, c’est dire ! La plante est notamment réputée pour son rôle adaptogène, capable de relaxer et de de tonifier l’organisme en fonction de la nécessité. Mais ce n’est pas tout, l’Ashwagandha est aussi une plante capable de restaurer le système immunitaire, l’équilibre hormonal au niveau des surrénales ou encore de lutter contre de nombreuses maladies chroniques modernes. On la retrouve donc logiquement dans le protocole de Buhner pour traiter la maladie de Lyme, la babésiose ou encore les Mycoplasmes. Vous l’aurez compris, l’Ashwagandha est toute désignée pour aider à affronter les tracas de nos vies contemporaines.

Composition


L’Ashwagandha est une plante à la composition peu commune et particulièrement riche en substances actives. Cette richesse est à l’origine de ses nombreux bienfaits sur l’organisme et la santé. A ce titre nous allons retrouver dans l’Ashwagandha des :

  • Alcaloïdes (whitanine, somniferine, tropine, anaferine, andanahydrine) qui agissent sur le système nerveux
  • Flavonoïdes (kaempférol, catéchine) à l’action anti-oxydante
  • Lactones stéroïdales (whitaferine A..)
  • Acides phénoliques (acides gallique, palmitique, oléique, vanillique, coumarique, linoléique, benzoïque, et syringique)
  • Acides aminés dont les fameux L-tryptophane, Tyrosine et l’acide glutaminique…
  • Oligo-éléments dont le Fer ou encore le Potassium

Ce mélange de principes actifs et naturels est tout simplement explosif et érige l’Ashwgandha au rang d’une des plantes les plus puissantes et réputées du monde. Ce qui n’étonnera sans doute pas les férus d’Ayurvéda. Il faut préciser que ce ne sont pas tant les feuilles ou les baies qui sont utilisées mais surtout les racines qui concentrent la majorité des principes actifs qui suscitent l’intérêt de la plante dans un cadre thérapeutique.


Ashwagandha, maladies chroniques et Lyme


Plante majeure de la tradition Ayurvédique, l’Ashwagandha est dite « rasayana », autrement dit « qui régénère et rajeunit ». En effet, traditionnellement la plante est très utilisée contre un grand nombre de pathologies mais aussi pour récupérer après une maladie et chez les personnes souffrant de fatigue chronique, d’anxiété ou encore de stress. D’où sa popularité naissante depuis quelques décennies en Occident avec l’apparition de nombreuses pathologies à composantes chroniques.

On remarque notamment l’intérêt de l’Ashwagandha dans le traitement de certaines affections cognitives. Son action ciblée sur l’action des neurotransmetteurs et le fonctionnement du cerveau permet d’améliorer certaines affections neurologiques que l’on retrouvera notamment dans le cadre de la maladie de Lyme (mais pas seulement) : tremblements, angoisses, brouillard mental (brain fog), douleurs nerveuses, troubles du sommeil…

Dans son protocole pour la maladie de Lyme, l’ethnobotaniste Harold Buhner l’utilise en ce sens pour remoduler le système immunitaire. Les propriétés adaptogènes de l’Ashwagandha permettent de moduler et faire baisser le niveau de réponse de la cytokine IL-10 (inflammatoire) et du niveau Th2, ce qui permet de réduire de nombreux symptômes de Lyme et d’éliminer l’infection du corps.

Mais ce n’est pas tout, puisque la plante présente de multiples avantages sur certaines des co-infections de la maladie de Lyme. C’est notamment le cas pour ce qui est de la Babésiose et des Mycoplasmes pour lesquels Buhner préconise là encore l’utilisation de l’Ashwagandha.

Les bienfaits de l’Ashwagandha


Les vertus et bienfaits sont très nombreux, vraiment nombreux. Pour vous dire, on retrouve l’usage de la plante et de ses racines dans quelques 200 formules pour soigner bon nombre de pathologies… On l’utilise souvent après la survenue d’une maladie pour accélérer la convalescence, sans même parler de son utilisation pour améliorer ses performances sportives, sa concentration ou encore pour trouver le sommeil. Le panel est donc particulièrement large, alors voici les principales fonctions de l’Ashwagandha qui pourraient vous intéresser :

  1. Protège et améliore le fonctionnement du système nerveux central
  2. Améliore la mémoire, excellent pour la concentration, le sommeil,
  3. Anti-dépresseur, neutralise le stress et est considéré comme excellent stabilisateur de l’humeur,
  4. Anti-Oxydant et détoxifiant, nettoyant le corps des toxines
  5. Anti-inflammatoire (Arthrite, syndrome intestin irritable, ulcère…)
  6. Renforce le fonctionnement du foie (hépato-protectrice) et des reins
  7. Module et renforce le Système immunitaire
  8. Cardio-régulatrice, apaise l’hypertension
  9. Aphrodisiaque


Où acheter l’Ashwagandha ?


Pour ce qui est de l’achat d’Ashwagandha il est possible de la consommer en Teinture mère ou en poudre via des gélules. Dans son protocole Buhner la préfère sous forme de poudre de racine. J’imagine que cela s’explique par la présence des principes actifs dans les racines et donc la poudre doit s’avérer plus efficace. J’ai pour ma part testé aussi bien la poudre que la teinture mère et le choix se fera à votre convenance.

La teinture mère d’Ashwagandha de Lymeherbs est bien mais j’ai tout de même une préférence pour la poudre qui s’explique par le choix de Buhner. Du coup, l’Ashwagandha de Novoma (anciennement Nutrivita) à base de poudre de racine d’Ashwagandha concentrée à 5% de Withanolides est parfaite. C’est un extrait de racines d’Ashwagandha Biologique breveté KSM-66®, obtenu par un procédé sans solvant qui a fait l’objet de plus de 22 études cliniques. Bref, c’est sérieux, biologique et fortement concentré en substance active.

Quoiqu’il en soit, voici mes deux choix :



Des Contre-indications ?


La consommation d’Ashwagandha est comme pour la plupart des plantes contre-indiquée aux femmes enceintes de par son action sur le système hormonal. Elle est également déconseillée aux personnes souffrant d’hyperthyroïdie, de troubles intestinaux ou encore d’hémochromatose. A dose élevée, la plante pourrait avoir un effet somnifère et limiter les réflexes. Attention donc !


Les autres plantes du protocole Buhner


Tags:
nutriting bannière

©2022 SociaLyme créé avec ❤️

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer