Vitamine D3

Quelle Vitamine D choisir ?

S’il y’a bien une vitamine dont tout le monde a entendu parler, c’est bien la Vitamine D ! Et il faut bien l’admettre, il s’agit là d’une vitamine tout bonnement indispensable pour le bon fonctionnement de l’organisme. Seulement voilà, en entendre parler et en prendre ce sont deux choses différentes. En effet, l’Institut National de Veille Sanitaire (INVS) a réalisé une étude dans laquelle il s’avère que le taux de Vitamine D dans le sang des Français est insuffisant. Concrètement, il semblerait que 80 % d’entre nous soyons carencés. Rien que ça ! Or la Vitamine D est notamment fondamentale dans le processus de minéralisation osseuse, dans la mesure où elle facilite l’absorption intestinale du calcium et du phosphore.  Mais pas seulement, puisqu’elle a également un rôle prépondérant dans de nombreuses autres réactions. Il ne m’en fallait pas plus pour essayer de comprendre d’où vient cette carence.

Rentrons donc dans le vif du sujet pour comprendre les bonnes pratiques concernant la prise de la Vitamine D. 

A quoi sert La Vitamine D ?

On le répète à longueur de journée, il s’agit d’une Vitamine essentielle. Mais pourquoi ? Pour commencer, la Vitamine D est Liposoluble, ce qui veut dire qu’elle se dissout dans les graisses. Une fois ingérée elle est distribuée dans le corps. Elle y assure un certain nombre de fonctions biologiques plus ou moins importantes mais non moins primordiales pour un fonctionnement optimal de l’organisme. La Vitamine D a une fonction dans :

  • L’absorption intestinale du calcium et du phosphore
  • La minéralisation osseuse
  • Le maintien d’une calcémie normale des tissus minéralisés, des os, du cartilage et des dents.
  • Le fonctionnement du Système Immunitaire
    • Stimulation de l’immunité Innée : Notamment la lutte contre les agents infectieux
    • Modulation de l’immunité Acquise : Dans le cadre des maladies auto immunes, comme la sclérose en plaque ou le Diabète de Type 1.
  • La réduction de 25 à 50 % des risques de cancers (notamment cancer du sein et du colon)
  • Le maintien de la fonction musculaire
  • Le processus de division cellulaire

Vous conviendrez que la liste est longue et intéressante. Notons au passage que si vous manquez de vitamine D cela ne servira à rien de prendre du Calcium puisqu’il ne sera pas correctement absorbé.

Carence en Vitamine D3 ?

Nous l’avons vu, selon les chiffres de l’INVS plus de 80 % des Français sont carencés en Vitamine D. Un chiffre très élevé et qui donne à réfléchir si ce n’est à s’inquiéter, puisqu’il est rapporté que cette carence est en cause dans bon nombre de maladies telles que :

  • Cancers
  • Maladie auto immune
  • Diabète de type 2
  • Maladies cardiaques
  • Sclérose en plaque
  • Maladie chronique inflammatoire de l’intestin
  • Alzheimer
  • Parkinson…

Comme si cela ne suffisait pas, cette carence en Vitamine D est également depuis peu mise en cause dans l’altération du microbiote intestinal. Ce fameux microbiote, si important dans la lutte contre la plupart des maladies chroniques à composante inflammatoire (Maladie de Lyme, Candidose chronique, SEP…). C’est bien une réelle problématique de santé publique qui se profile devant nous.

Si vous souhaitez en avoir le cœur net, vous pouvez tout à fait demander à votre généraliste de vous prescrire un dosage sanguin en Vitamine D. Bien que, vous l’aurez compris, il y a de fortes chances que vous apparteniez aux 80% de la population en carence.

Les besoins en Vitamine D – Pour qui ?

Les carences sont donc légion dans notre société mais ce n’est pas tout. Certaines populations de personnes sont considérées comme à risques supérieurs. Certaines périodes de la vie sont également plus fondées que d’autres pour ce qui est de la surveillance rapprochée du niveau de Vitamine D. C’est le cas dans les cas suivants :

  • Femmes enceintes et allaitantes
  • Nourrissons et nouveaux nés (systématiquement complémentés)
  • Femmes ménopausées
  • Seniors
  • Fumeurs
  • Personnes suivant des régimes restrictifs, végétarien, hypocalorique…
  • Personnes qui ne s’exposent jamais au soleil

En hiver, ou en tout cas entre Octobre et Avril, cela concerne tout un chacun. Effectivement, nous ne sommes pas en mesure de nous exposer suffisamment longtemps au rayonnement lumineux du soleil.

Comment faire le plein de Vitamine D ?

Il n’y a pas cinquante solutions pour faire le plein de Vitamine D ! Le peu de choix qui existe laisse cependant la possibilité de mettre en place une stratégie très efficace et peu onéreuse tout au long de l’année. 

  • Le Soleil, durant les mois les plus ensoleillés, permet de faire le plein de Vitamine D. C’est simple, grâce à l’effet des rayons UVB du soleil, l’organisme est en mesure de synthétiser (fabriquer) la précieuse vitamine D. Une bonne trentaine de minutes tous les jours devrait déjà donner un bon boost. Plus la peau est foncée, plus il faudra prolonger le temps d’exposition car la richesse naturelle en mélanine des peaux noires protège des rayonnements du soleil et freine donc la production cutanée de Vitamine D3. Petit rappel, privilégiez l’exposition en début de matinée ou en fin de journée, et évitez l’exposition prolongée entre 11h et 17h pour ne profiter que des bienfaits du soleil.
  • L’Alimentation reste une source à ne pas négliger et encore plus en hiver. Nous n’allons pas faire les difficiles et nous allons consommer des poissons gras (saumon, hareng, huile de foie de morue, anguilles, perches…). C’est toujours ça de pris même si c’est insuffisant. Attention la Vitamine D se trouve sous forme D2 (ergocalciférol) dans les végétaux et sous forme de D3 (cholecalciférol) dans les produits d’origine animale. La Vitamine D2 étant bien plus difficilement assimilable, privilégiez donc les aliments animaux si votre régime vous le permet.
  • La supplémentation en compléments alimentaires est à mon avis la panacée. On peut facilement contrôler les doses à prendre et suivre le rythme dans la durée sans se préoccuper des durées passées au soleil ou de sentir le poisson à 100m. Une petite pensée pour vos collègues pardi !

Comment choisir la Vitamine D ?

A mon sens, il y a plusieurs pièges à éviter dans le choix du complément alimentaires idéal.

Il faut donc avant tout se méfier :

  • De L’utilisation d’ampoules à usage unique du type UVEDOSE, mon généraliste m’en prescrivait régulièrement puisque je manquais de Vitamine D régulièrement. Laissez tomber ça ne marche pas. La dose monte rapidement dans le sang puis descend tout aussi vite. Je ne parle même pas des additifs chimiques qui sont présent dedans… Rien que d’y penser ça me donne la nausée. 
  • Des dosages préconisés sur les emballages qui sont imposées par les autorités officielles de santé et qui sont insuffisants. Pour la petite anecdote, ce type de “coquille” dans les dosages nécessaires est plus fréquent qu’on ne le croit, c’est comme l’histoire des épinards censés contenir énormément de fer suite à une erreur de position de la virgule!
  • De la qualité de la vitamine D3 choisie. La provenance géographique du produit est importante pour être sûr de la traçabilité et donc du véritable contenu en Vitamine D3 du produit.
  • Des besoins différents en fonction du poids de chacun. Les chercheurs estiment qu’il faut en moyenne un apport quotidien 75 UI par tranche d’un kilo de poids corporel. Pour un adulte de 70 Kilos, 70 x 75 = 5250 UI par jour. En prenant soin de ne pas dépasser les 10 000 UI par jour.

Concernant les caractéristiques à prendre en compte dans le choix de votre Vitamine D3 idéale, il faudra la choisir :

  • Sous forme naturelle
  • Sous forme d’huile hautement biodisponible
  • Accompagnée d’une huile naturelle BIO extraite à froid
  • Sans nanoparticule ni conservateurs
  • Issue de la Lanoline ou du Lichen

Concernant le Lichen Boréal, il s’agit d’un champignon sauvage poussant sur les arbres et rochers en Scandinavie. La vitamine D extraite du Lichen se rapprochait le plus de celle que synthétise notre peau lors de l’exposition au soleil. La Lanoline est quant à elle de la graisse de laine de mouton irradiée avec des UVB (rayonnement solaire). 

Quelle marque de Vitamine D choisir ?

En prenant en compte les pièges à éviter et les caractéristiques idéales dans le plus beau des mondes, voici deux produits qui valent le détour :

La Vitamine D du laboratoire Dplantes présente l’intérêt d’être vraiment de grande qualité, hautement assimilable et dosée tout en provenant du Lichen Boréal. En revanche, il n’est pas toujours pratique de garder un flacon liquide caché à l’abri de la lumière… J’ai donc voulu ajouter un deuxième choix qui présente l’avantage d’être en gélule (pour les sceptiques du flacon) et accompagné de Vitamine K2 et de Vitamine A. Il semble d’ailleurs, qu’il y ai une synergie entre les Vitamines D3 et K2 qui permettrait d’éviter les calcifications tout en facilitant l’assimilation. Mais, dans la pratique, il y a peu d’études la dessus et le peu d’études qui existent ont été publiées par les fabricants de la vitamine K… Donc possible conflit d’intérêt. Quoiqu’il en soit, mon choix s’est donc porté sur la Vitamine D nuADK de Nutriting qui pour le coup possède ces deux vitamines. Il y’en a donc pour tous les goûts !!!

Vous voilà parés pour booster Votre Taux de Vitamine D3 !

Prenez soin de vous,

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

dix-huit − onze =

©2019 SociaLyme créé par KreaThor

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?