Les plantes et remèdes naturels Anti-Inflammatoires

Diminuer l’inflammation est un fondamental pour améliorer sa condition de malade de Lyme. C’est aussi un point essentiel dans la lutte contre la majorité des maladies chroniques à composantes inflammatoires. Limiter les douleurs chroniques, qui souvent sont très dures à supporter, n’est pas pour autant une chose aisée. Pour cela je vous ai concocté une petite liste de plantes et remèdes naturels pour contrer l’inflammation. L’avantage de ces remèdes est qu’ils n’ont pas vraiment d’effets secondaires (à part si vous abusez vraiment) et qu’ils devraient permettre de limiter l’utilisation de médicaments du type paracétamol et autre aspirine. Votre foie devrait donc apprécier…

  • Le curcuma

Le Curcuma est très populaire en cuisine orientale, c’est par exemple une composante essentielle dans le Curry Indien. Il est connu également pour ses vertus anti-inflammatoires et anti-oxydantes grâce à sa teneur en Curcumine, qui d’ailleurs lui donne sa belle couleur jaune intense. Le curcuma est couramment utilisé pour réduire l’inflammation chez les personnes souffrant de la maladie de Lyme. Il est un allié de choix pour soulager l’arthrite, l’arthrose et toute forme d’inflammation. La curcumine possède également un fort pouvoir détoxifiant et agit sur le Candida en favorisant l’accroissement des bonnes bactéries de votre flore intestinale. Il faudra simplement l’associer au poivre et à une matière grasse pour garantir sa bonne absorption. Pour être efficace, il s’agit de le choisir de préférence de bonne qualité et avec une concentration élevée de curcumine. Pour ma part j’en rajoute dans la quasi-totalité de mes plats. Je ne base pas mon programme anti-inflammatoire uniquement sur le curcuma. Je l’associe à d’autres anti-inflammatoires pour que ce soit efficace. Sinon je passerai ma journée à manger du curcuma et je deviendrai peut-être orange à force. Qui sait ?!

  • Les oméga 3

Les Oméga 3 sont l’un des compléments que je prends depuis le début. Il sont bien évidemment anti-inflammatoires mais possèdent en plus de nombreuses autres vertus. Les oméga 3 sont des acides gras polyinsaturé naturellement présents dans notre corps. Ils sont très importants pour ne pas dire indispensables au fonctionnement de l’organisme. Notre corps n’est pas en mesure de les fabriquer (synthétiser) par lui-même. Ce qui signifie que l’apport via l’alimentation est la principale source d’Oméga 3 dont nous disposons. De nombreuses études ont prouvé tout l’intérêt des Oméga 3 et plus précisément des deux acides gras que sont les EPA et le DHA pour le corps. Et notamment dans la lutte contre l’inflammation chronique. Voir article sur les Oméga 3.

  • L’harpagophytum (Griffe du diable)

C’est une plante de la famille des Pédaliacées utilisée depuis la nuit des temps en Afrique, du côté de l’Afrique du sud, du Botswana ou encore de la Namibie. Les tubercules de la griffe du diable sont principalement constitués d’eau mais contiennent également des phytostérols, des triterpènes, des flavonoïdes, des acides phénols… Le goût est très amer, ce qui lui confère une action contre les troubles digestifs. Mais c’est surtout son effet anti-inflammatoire puissant qui nous intéresse ici. A ce titre, on attribue à cette plante une action antalgique dans les cas de douleurs articulaires, musculaires, liées à l’arthrose ou rhumatismales. La griffe du diable semble donc tout indiquée pour la maladie de Lyme. Pour ce qui est de son utilisation, il semblerait que la décoction (faire bouillir la plante quelques minutes) soit privilégiée.

  • L’aloe vera

Encore une plante originaire d’Afrique de la famille des Asphodelacées. On la retrouve en France également, principalement dans les régions chaudes comme le Midi et la côte d’Azur. Le gel d’Aloé vera possède de nombreuses vertus dont ses propriétés cicatrisantes, hydratantes ou encore anti-inflammatoires. Il est donc tout à fait indiqué dans le cas des inflammations du type foulure, tendinites et autres entorses. Il s’agit de faire appliquer le gel sur les endroits douloureux en massant jusqu’à pénétration pour soulager la douleur et apaiser l’inflammation.

  • Le gingembre

Vous avez sans doute déjà entendu parler du Gingembre ?! Cette plante vivace native de l’Inde, aux nombreux bienfaits pour la santé possède des propriétés apéritives, stomachiques, antiseptiques, vermifuges… Dans l’Ayurvéda (la médecine traditionnelle Indienne), il est connu pour soulager les douleurs liées à l’arthrite et les différentes formes de rhumatismes inflammatoires, grâce à ses composés phénoliques que sont les gingérols et les shogaols. Si vous souffrez de la maladie de Lyme, c’est plutôt intéressant ! Pour bénéficier de ses propriétés naturelles, il suffit de préparer une infusion à base de gingembre dans un grand verre d’eau. Il existe également en poudre, en huile essentielle ou en gélules prêtes à l’emploi.

  • L’argile verte

Si vous vous intéressez aux remèdes naturels anti-inflammatoires vous l’avez sans doute déjà aperçu. L’argile verte est un minéral qui nous vient d’une roche volcanique très riche en minéraux et en oligo-éléments (silice, magnésium, calcium, fer, phosphore, potassium, manganèse). L’argile verte possède des propriétés anti-inflammatoire, antalgique et reminéralisante sur les articulations, les muscles et l’ossature. Elle est parfaite en cataplasme pour soulager les douleurs articulaires et les régions qui subissent une inflammation.

  • Le thé vert

Venu d’Asie, le thé vert (en botanique : Camellia Sinensis variété Sinensis) est une des plus puissantes plantes médicinales au monde depuis près de 5 000 ans. Le thé vert est bu depuis des siècles en Chine et au Japon, et ce presque exclusivement pour ses propriétés médicinales. Pour en donner un meilleur aperçu, le Thé vert est efficace contre quelque 60 maladies. Il renforce l’immunité, est antioxydant, anti-inflammatoire, anti-bactérien, anti-viral… De nombreuses études ont également révélé que le thé vert, et principalement les polyphénols qu’il renferme, contribuent à prévenir et/ou à traiter de nombreuses maladies chroniques (asthme, la maladie de Parkinson, Alzheimer…). Ces polyphénols ont des propriétés anti-inflammatoires favorisant la biosynthèse des eicosanoïdes (hormone ayant un rôle essentiel dans les inflammations, les douleurs, les maladies cardiovasculaires, le diabète). Qui aurait cru cela d’une simple tasse de thé ?

  • Le Ghee

Le Ghee ou Ghi est plus souvent connu sous le terme de Beurre clarifié. Pour faire simple, il s’agit du beurre que l’on « clarifie » pour en éliminer les impuretés. Quand je parle « d’impuretés » je pense particulièrement au lactose (sucre) et à la caséine (protéine) qui dans certains cas sont mal tolérés et génèrent intolérances alimentaires puis de l’inflammation. Ce processus présente également l’intérêt de supprimer l’eau du beurre, ce qui permet de le conserver plus longtemps et à température ambiante. Le Ghee est excellent pour les intestins. Le Ghee contient des omégas 3 et du Butyrate (acide butyrique) un acide gras à chaîne courte. Tous les deux jouent un rôle primordial pour soulager l’inflammation et faciliter la digestion. Voir article complet sur le Ghee

Il existe bien évidemment d’autres méthodes, plantes ou épices, mais il faut bien commencer quelque part. Ces remèdes anti-inflammatoires sont déjà un excellent moyen de faire baisser la charge inflammatoire de l’organisme.

Ou trouver ces plantes/remèdes ? 

Vous les trouverez facilement dans le commerce, chez votre herboriste ou dans les boutique bio en ligne. Il vaut mieux les choisir Bio pour éviter d’avoir une action positive sur un axe et se faire du mal sur un autre.

N’hésitez pas à regarder du côté de l’onglet codes promos pour acheter au meilleur prix 😉

Si vous êtes pressé voici les principaux Herboristes et vendeur de plantes BIO (tisanes, gélules..) présent sur SociaLyme :

Bonne dégustation,

 

©2019 SOCIALYME

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account