La Méditation - L'essentiel

La méditation – C’est quoi ?

Si vous vous êtes retrouvé sur cette page dédiée à la méditation ce n’est sans doute pas un hasard. C’est que probablement vous sentez que quelque chose dans votre vie ne va pas ou pourrait aller mieux. C’est le signe que vous êtes dans une phase d’introspection et que vous vous posez des questions sur la vie, sur vous-même et sur ce qui vous entoure. Ainsi vous avez déjà fait le premier pas vers ce que l’on appelle la méditation. Le terme de Méditation vient du latin « meditatio » qui signifie « réflexion ». Il s’agit d’une pratique d’entrainement mental qui est centrale dans de nombreuses religions et pratiques spirituelles. Aussi on retrouve la méditation dans le christianisme, l’Islam, le bouddhisme, le yoga ou encore l’hindouisme… En Sanskrit, elle prend racine dans le terme « Bhavana » qui voudrait dire développement mental ou encore création mentale. Il s’agit d’une pratique ou d’un entrainement visant à atteindre un certain nombre d’objectifs. Les objectifs de la médiation sont divers et variés (relaxation, paix intérieure ou encore thérapeutique…) mais l’idée principale est de transformer l’esprit. Apprendre à méditer c’est d’une certaine façon prendre soin de soi et vivre pleinement l’instant présent.

 

La méditation et ses effets bénéfiques sur la santé.

Pourquoi Méditer ?

Méditer est efficace dans de nombreux cas, qu’il s’agisse de raisons existentielles, psychologiques, relationnelles, ou encore médicales. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise raison de méditer. Nous passons énormément de temps à essayer d’améliorer nos conditions de vie extérieures, voici l’occasion de modifier les choses en nous en profondeur. En transformant la perception que nous avons des choses, nous allons progressivement améliorer nos conditions de vies. En s’entrainant régulièrement, la perception de la douleur va également changer, ainsi que son intensité (cf. les études dans la partie médiation et douleur chronique). La médiation permet également de se détacher, de faire le vide de nombreuses toxines mentales, de s’observer soi-même tel que l’on est. Sans jugement. Méditer c’est vouloir changer.

 

« Soit le changement que tu souhaites voir dans le monde »

Gandhi

 

Les différents types de méditations 

C’est probablement la question centrale pour tout nouveau méditant. Il existe un grand nombre de types différents de méditation, qui dépend du résultat recherché. En effet, la technique de méditation ne sera pas la même si vous souhaitez pratiquer dans un cadre thérapeutique ou si vous souhaitez pratiquer pour développer votre attention/concentration. Voici les types de méditation les plus connus :

  • La méditation Vipassana – Pour développer la concentration (Basée sur la respiration)
  • La méditation transcendantale – Pour développer la conscience (basée sur des mantras que l’on recite).
  • La méditation en pleine conscience – Pour développer un état de pleine conscience dans le moment présent, à chaque instant.
  • La méditation MindFulness (MBSR) – Pour réduire les états de Dépression, de Stress et d’anxiété. (Basée sur la pleine conscience).
  • La méditation Zen

Comment Méditer ?

Comme le dit Matthieu Ricard dans son livre L’art de la médiation : « La méditation n’est pas affaire de mots mais de pratique ». Pour se faire une idée, la meilleure solution est de se lancer et de voir à son échelle ce qui se passe. L’avantage de la méditation c’est qu’il ne faut pas grand-chose pour commencer :

  • Un moteur ou une raison pour s’entrainer régulièrement (dans mon cas thérapeutique, depuis c’est par envie)
  • Une technique de méditation (dans mon cas MindFulness)
  • Un endroit calme propice à la méditation
  • Une position physique appropriée (généralement position du Lotus ou Demi-lotus)

Vous n’avez plus qu’à Méditer !

Méditation et Maladies chroniques

Nous l’avons vu, l’objectif premier de la méditation est la transformation de notre façon de vivre le monde. Au-delà des bénéfices mentaux qu’apporte la méditation, il s’avère qu’elle apporte de nombreux bienfaits pour notre santé. Ce qui n’est finalement pas très surprenant tant le corps et l’esprit sont des entités extrêmement liées. De nombreux spécialistes (neurologues, psychiatres, biologistes, cardiologues…) et de grandes universités (Harvard, Princeton, Madison, Zurich…) s’intéressent aux effets thérapeutiques de la méditation sur le fonctionnement de notre cerveau et de notre organisme. Les dernières études et découvertes dans le domaine ont même réussi à faire intégrer la méditation dans les hôpitaux en accompagnement thérapeutique. C’est le cas notamment pour la gestion des douleurs chroniques et du stress liés à de nombreuses pathologies. Pratiquée régulièrement la médiation devient une véritable gymnastique mentale dont les effets permettent de diminuer l’anxiété et le stress. Sa pratique aurait également tendance à renforcer le système immunitaire (hausse de 20 à 30% des anticorps et augmentation des cellules souches dans le sang selon Matthieu Ricard), réduire l’inflammation chronique ou encore la diminution de la tension artérielle. Dans son excellent documentaire diffusé sur Arte sur les « Étonnantes vertus de la médiation » Benoit Laborde fait un bilan des dernières recherches scientifiques sur la méditation. Il y fait état des bienfaits de la méditation sur la santé, de son usage dans les hôpitaux du monde entier et surtout comment elle est utilisée pour réduire le stress ou encore les douleurs chroniques.

Méditation et Douleur chronique

Selon l’étude du Ph D Fadel Zeidan*, la méditation produit de puissants effets analgésiques dans le cerveau.

“Nous avons constaté un effet important : une réduction d’environ 40% de l’intensité de la douleur et de 57% du désagrément de la douleur. La méditation a provoqué une réduction de la douleur supérieure à celle de la morphine ou d’autres médicaments analgésiques, ce qui a généralement pour effet de réduire les indices de douleur d’environ 25%. ”

Le Ph D. Zeidan et ses collègues estiment que la méditation présente un grand potentiel d’utilisation clinique du fait de la faible formation nécessaire pour obtenir des effets analgésiques aussi spectaculaires. “Cette étude montre que la méditation produit des effets réels sur le cerveau et peut constituer un moyen efficace pour les personnes de réduire considérablement leur douleur sans médicaments”, a déclaré Zeidan.

Méditation et Inflammation Chronique :

Selon l’étude de 6 chercheurs des universités de Wisconsin-Madison, Lyon et Barcelone*, la pratique de la méditation peut être utilisée à des fins thérapeutique en luttant contre les mécanismes inflammatoires de l’organisme. Dans cette étude, les chercheurs ont confronté deux groupes l’un pratiquant la médiation et l’autre une simple relaxation. L’exploration a porté sur l’expression des gènes et de certains marqueurs des rythmes biologiques. Les chercheurs ont repéré des changements biologiques sur le groupe soumis à l’exercice de la méditation. Notamment sur une réduction de l’activité des gènes impliqués dans la réaction inflammatoire (RIPK2 et COX2) et le maintien des concentrations sanguines en cortisol. Autre point important, ces modifications sont survenues au niveau de l’activité des gènes ciblés par les médicaments (anti-inflammatoires et analgésiques). Pour les chercheurs, il s’agit là d’une preuve que la méditation peut avoir sa place en tant qu’outil à visée thérapeutique sur les processus inflammatoires.

Médiation et Diabète :

Dans sa dissertation de 1989 « The Effects of Clinically Standardized Meditation on Type II Diabetics *» Cerpa H, a constaté que la glycémie des sujets atteints de diabète de type II utilisant une technique de méditation-relaxation (CSM) était significativement réduite après une participation à un programme de six semaines, alors que la glycémie des sujets participant à un programme d’éducation au diabète et à un groupe de contrôle n’a pas changé de manière significative, indiquant que les techniques de méditation-relaxation pourraient être d’un bénéfice significatif dans le contrôle du diabète. Contrairement aux prévisions, les niveaux d’anxiété d’état et de trait des trois groupes sont restés relativement constants.

Médiation et Hypertension :

Au cours de ses 20 années en tant que directeur du programme d’hypertension au Massachusetts General Hospital, le Dr Randy Zusman* a maintenu une approche plutôt traditionnelle. Une approche basée sur les médicaments et le style de vie (alimentation, poids, exercices…). Dorénavant le Docteur à ajouté une nouvelle recommandation : La méditation !

Suite à une formation dans l’institut Benson-Henry de Boston pour la médecine du corps de l’esprit, il proposa à ses patients de participer à une recherche sur l’hypertension et la méditation. Les patients qui participaient à la recherche étaient traités pour l’hypertension avec des médicaments standard et avaient accepté d’essayer de s’entraîner à ce que l’on appelle la réponse à la relaxation, une technique décrite par le cardiologue Herbert Benson il y a 30 ans.

Résultat :

“Leur pression artérielle a chuté et ils ont laissé tomber certains de leurs médicaments. C’était frappant. C’était statistiquement significatif, mais plus important encore, c’était cliniquement significatif pour ces personnes” Dr Randy Zusman

Méditation et Psychologie :

La méditation agit également sur la sphère psychologique* et offre des réductions significatives de symptômes/troubles définis comme psychologiques.

Il s’agit notamment de troubles liés au stress, mais aussi à l’anxiété, à la dépression voire même l’hyperactivité. La méditation peut avoir une action conséquente sur ces troubles et leurs diverses expressions (phobies, insomnies, problèmes de fatigue chronique, de concentration, troubles alimentaires etc.).

 Des livres à lire sur la Méditation : 

 

               

        

Source :

Matthieu Ricard, l’Art de la méditation

Vincent Laborde « Les étonnantes vertus de la médiation » Arte

https://medicalxpress.com/news/2011-04-demystifying-meditation-brain-imaging.html

http://www.slate.fr/life/81555/meditation-sante-pleine-conscience-inflammation

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0306453013004071

https://www.qigonginstitute.org/abstract/3011/the-effects-of-clinically-standardized-meditation-on-type-ii-diabetics

https://www.npr.org/2008/08/21/93796200/to-lower-blood-pressure-open-up-and-say-om?t=1548698864566

https://bmjopen.bmj.com/content/3/11/e003498.full

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9078521

http://citeseerx.ist.psu.edu/viewdoc/summary?doi=10.1.1.187.3612

 

Les informations proposées sur le Site ne se substituent pas à une consultation et/ou un diagnostic d’un médecin ou professionnel de la santé.

  Ne manquez plus rien !

Abonnez-vous à la Newsletter de SociaLyme

Les derniers articles publiés

Sur SociaLyme vous pouvez publier des articles sous forme de blog. Voici les derniers articles publiés par les membres.

Soutenez le travail de SociaLyme

Et contribuer au développement de la plateforme

©2019 SOCIALYME

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account