Vitaliseur de Marion Kaplan

Sommaire


Le Vitaliseur de Marion


Il y a peu de temps j’écrivais un article sur la réaction de Maillard. Une réaction qui intervient lors de la cuisson des aliments à haute température, c’est-à-dire à des valeurs au dessus de la température de cuisson de l’eau soit environ 100° C ! Plus on monte en température plus cette réaction va créer des éléments toxiques et pro-inflammatoires pour l’organisme. Cela fait quelques années que j’en avais entendu parler et personnellement j’avais pris la décision de limiter la cuisson à la poêle et de bannir le micro-onde. A cette occasion j’avais investi dans une cocotte minute pour favoriser la cuisson à la vapeur pour ma petite famille. Jusque là, cela me semblait une excellente alternative pour éviter de créer des toxines supplémentaires dont nos organismes se passeraient volontiers. Manque de pot, le couvercle a totalement rendu l’âme et en racheter un nouveau n’est absolument pas intéressant niveau économique. De plus, j’ai découvert avec surprise que la cuisson à la cocotte est loin d’être aussi saine que je le pensais. En effet, elle ne permet pas d’éviter totalement la réaction de Maillard puisqu’elle plafonne à 140°C. Qu’à cela ne tienne, j’ai commencé à me plonger dans des recherches approfondies pour trouver le moyen de cuisson le plus sain sans pour autant manger cru. Car vraiment c’est pas trop mon délire, et franchement vu les virus qui traînent je préfère ne pas tester (enfin, sauf pour les concombres, quand même je ne suis pas un barbare!). Il suffit de regarder du côté du saumon cru qui a contaminé des gens au coronavirus. Sans même parler du fromage au lait cru de chèvre qui a transmis l’encéphalite à tiques dans l’Ain… Bref, j’ai repensé aux nombreux magazines de magasins Bio ou encore au livre du Docteur Seignalet et je me suis rappelé d’un engin dont ma femme me parlait sans arrêt depuis quelques années : le vitaliseur de Marion ! Ça vous parle ? Comme je ne suis pas très rapide à la détente, les paroles de ma femme ont mis du temps (5 ans…) à monter la-haut mais mieux vaut tard que plus tard !


Qu’est ce que le Vitaliseur de Marion ?


Vitaliseur-Marion-petit-Robinson

Si vous êtes un lecteur assidu des Biocontact et autres magasines de ce genre ou tout simplement naturopathe en herbe, vous savez déjà probablement tout du Vitaliseur de Marion. Sinon, pas de panique ! Le Vitaliseur est «simplement» une sorte de couscoussier amélioré de façon très pointue pour une cuisson optimale des aliments. Il se présente sous la forme d’une cuve dans laquelle faire bouillir l’eau, d’un «panier vapeur» ou tamis qui se pose dessus, percé de plusieurs trous pour laisser passer la vapeur, et d’un couvercle conçu pour que les gouttelettes de vapeur retombent dans la cuve rincer les aliments placés dans le panier.

Pour ma part je viens tout juste de le recevoir et j’ai hâte de le mettre en route pour le tester. Mais avant de rentrer dans la pratique, regardons du côté de la théorie.

Déjà il faut savoir que le Vitaliseur de Marion existe depuis plus de 35 ans (tout comme moi! hasard ou coïncidence?). Ce n’est donc pas un produit qui vient tout juste de sortir et que personne ne connaît. Il a été créé par Marion Kaplan, Naturopathe, micro-nutritioniste et véritable pointure dans son domaine. Pour l’anecdote et pour frimer lors de vos soirées végétariennes, le Vitaliseur a été conçu sur des calculs très précis basés sur le nombre d’or (ça c’est pour les fans de Fibonacci). Pour ce qui est de la cuisson, la température ne dépasse jamais les 95°C pour éviter notamment la fameuse réaction de Maillard mais pas que ! Le constat est limpide, les progrès de la biochimie et les connaissances diététiques ont mis en lumière l’importance des nutriments vitaux contenus dans nos aliments. Ainsi le corps dispose des éléments nécessaire pour se nourrir et se régénérer. Mais pour cela, il faut préserver des aliments vivants dans nos assiettes. C’est là tout l’intérêt de ce Vitaliseur, qui évite tous les défauts des modes de cuisson classiques dépassant les 100° C. Et, cela vaut la peine de le souligner, c’est le seul sur le marché qui peut s’en prévaloir, les cocottes-minutes et autres couscoussiers ne peuvent apporter aucune garantie sur la température de cuisson.


A quoi sert le vitaliseur de Marion ?


C’est bien tout ça, mais concrètement à quoi ça sert ? Et bien finalement c’est assez simple, puisqu’il garantit une cuisson des aliments à vapeur-douce ce qui permet de :

  • Conserver les vitamines et minéraux des aliments
  • Réguler la température en dessous de 95°C
  • Épurer les graisses, toxines et pesticides de surface des aliments
  • Préserver, voire redécouvrir le goût des aliments  
  • Fonctionner sur tout type de support : induction, gaz, électrique, vitrocéramique…
  • Raccourcir le temps de cuisson (genre 30 minutes pour un poulet entier).
  • Éviter d’utiliser le micro-ondes, les poêles…

En plus de tout ça il est trop beau avec sa couleur acier/inox (non je déconne, ça on s’en fiche un peu… quoi que!). Par contre, il est multi-usage puisqu’il peut cuir, mijoter, réchauffer, décongeler et même faire fondre le chocolat sans le dessécher ! Mon fondant au chocolat devrait être délicieux, je vous en dirais des nouvelles.

Côté santé, on fait le plein de bonnes vitamines et de minéraux qui enfin ne sont plus perdus lors de la cuisson. C’est aussi l’occasion de se débarrasser de tout ce qui est mauvais pour le cœur et notamment du cholestérol, je pense notamment aux graisses et acides saturés nocifs. Tout ça pour une digestion plus facile qu’avec les autres modes de cuisson. Ce qui à mon sens se révèle primordial quand un des objectifs est de prendre soin de sa santé et de celles de ses proches. Enfin, le goût est préservé, voir même sublimé, et de nombreux chefs cuisiniers l’ont d’ailleurs adoptés, ce qui a conduit au développement d’une version «Grand Chef» du Vitaliseur.

Le Vitaliseur de Marion en images


Il existe sous deux formes, à savoir un grand modèle (le Grand Chef) et un petit (le petit Robinson) à choisir en fonction de vos besoins. Sur la boutique on trouve aussi des accessoires pour la cuisine et le magazine 95°, qui propose notamment des recettes, des articles d’experts, et même des podcasts sur le paléobiotique. Voilà qui s’avère fascinant ! Pour moi en tout cas, chacun ses goûts hein!


Les bons plans / parrainage


Le Vitaliseur est actuellement commercialisé uniquement via la boutique en ligne de Marion Kaplan , c’est comme ça que je l’ai acheté. Mais je me suis dit : pourquoi ne pas contacter Marion Kaplan et voir s’il est possible d’avoir une remise spéciale pour les lecteurs de SociaLyme? Et bien figurez vous, qu’on m’a très gentiment dit que c’était tout à fait possible ! Je peux donc vous faire profiter de remises supplémentaires allant jusqu’a 25 € sur le grand chef et 27€ sur le petit robinson.

Si ça vous botte, contactez moi via email (contact@socialyme.com). Je vous expliquerai comment procéder 😉

J’en ferai sans doute aussi gagner à terme sur les réseaux sociaux. Donc si ce n’est pas déjà fait, n’hésitez pas à vous inscrire sur la page facebook de SociaLyme.


Le mot de la faim ( hahahah)


Pour finir, je dirais que quand on connaît l’impact de l’alimentation sur la santé, il est tout à fait logique d’aller dans ce prolongement avec le Vitaliseur de Marion. Cela peut paraître dérisoire, mais ça ne l’est pas et encore moins quand on souffre d’une maladie chronique à composante inflammatoire. Sans même parler de la maladie de Lyme qui créé tellement de toxines qu’on aimerait bien ne pas en rajouter si possible. Dans mon cas, la décision a été vite prise puisqu’elle va dans la lignée d’une meilleure santé. A vous de voir si votre santé fait partie de votre plan de carrière 😉

Portez vous bien,

Nutrivita

©2020 SociaLyme créé avec ❤️

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?