Faut il faire semblant d'être en bonne santé ?

Faut-il faire semblant d’être en bonne santé ?


Quand on souffre d’une maladie chronique il arrive dans la vie de tout les jours de se retrouver dans des situations pour le moins cocasses. Assis chez soi dans le canapé ou allongé dans notre lit plongé dans nos pensées, les douleurs rarement bien loin, il est déjà assez compliqué de bien le vivre. Et pourtant, le fait d’être dans un environnement que l’on maîtrise avec les proches à proximité est souvent suffisant pour garder un équilibre certain. En effet, nos routines et le cocon que l’on se créé chez soi sont toujours plus réconfortants que l’incertitude d’une soirée à l’extérieur avec un cadre que l’on ne maîtrise absolument pas. Cela peut être à l’occasion d’un repas de Noël chez un proche, un pot d’entreprise, voire un autre événement ponctuant l’année. C’est souvent là que viennent de nombreuses pensées saugrenues mais tout à fait légitimes. Et si je me sens mal ? Peut-être que je ne devrais pas y aller ? Comment vais-je me sentir le jour J ? Faudra-t-il encore faire comme si de rien n’était ?

Vient aussi la crainte des questions et remarques casse-pied : Comment, tu n’es toujours pas guéri ? Tu as l’air en bonne santé pourtant ? Tu ne manges pas de gluten, mais pourquoi donc ? Cette maladie se soigne très bien en France, je ne comprends pas…

Il faudrait également rajouter à cela, l’envie de faire plaisir à ses gens (amis, collègues, famille…) qui ne vivent pas les choses dans notre peau et ne peuvent donc pas comprendre. Parfois et souvent ils ne veulent pas comprendre car cela impliquerait beaucoup trop de choses. Ne serait-ce que la remise en question du système de santé, du médecin familial ou encore du rôle de chacun dans un groupe/famille. C’est tout un monde de certitudes qui serait sans dessus dessous. Cela se résume un peu à une relique du passé que l’on traîne comme un fardeau. Peut-être dans l’espoir de revenir à l’époque où tout allait bien ? Mais, dites-moi, est-ce que ça allait déjà si bien que ça ?!

Tout cela fait partie du quotidien d’un malade chronique. Et ce n’est probablement qu’une partie de l’iceberg. Car vient le jour J et il faut assurer ! Il faut éviter les sujets tabous pour ne vexer personne, il faut montrer patte blanche comme si on était en pleine forme. Et oui, on y vient ! Il faut préserver les apparences et faire semblant de ne pas être malade… Car tu vois il ne faudrait pas mettre les gens mal à l’aise ou encore de nuire à l’atmosphère… Alors qu’en réalité, c’est comme si l’on regardait cette soirée depuis une autre pièce et depuis un espace temps totalement étranger et différent. J’en suis donc arrivé à cette question presque fatidique, faut-il faire semblant d’être en bonne santé quand on souffre d’une maladie chronique ?

Je crois que chacun y verra une réponse très personnelle, en fonction de son état, de sa personnalité, de ses espoirs ou encore en fonction d’autre variables propres à tout un chacun. Pour ma part, je me suis un certain temps attaché à préserver les apparences pour faire plaisir aux proches, aux amis et à moi-même aussi d’une certaine façon. Car cela reste l’occasion de jouer un rôle et de porter un masque où l’on redevient presque la personne que l’on a pu être «quand tout allait bien». Cela ne durera qu’un temps, assez vite on se rend compte que la seule personne que l’on dupe c’est souvent soi-même. Les choses se font sans notre contrôle. Les amis disparaissent, les moins proches ne prennent plus de nouvelles… Bref, l’énergie et le sens que l’on pouvait mettre dans ces événements ne vaut pas bien plus que l’éphémère fumée de votre thé vert.

Avec le recul, je dirais qu’une fois que l’on retrouve du poil de la bête on regarde tout ça avec un peu plus de distance. Faire semblant est un jeu qui n’en vaut pas la chandelle. Pour cela, il faudrait que la personne pour qui vous faites l’effort soit en mesure de peser l’effort surhumain que cela représente pour vous à un instant T. Or très peu le peuvent. Et si c’était le cas, vous n’auriez pas à jouer un jeu devant cette personne. N’est-ce pas ? Pensez vous vraiment qu’il est possible de faire plaisir à quelqu’un qui préfère vous voir tel que vous n’êtes pas/plus ?…

Depuis notre plus tendre enfance la société nous inculque à vivre de façon superficielle, sans se préoccuper des autres, à baisser les yeux devant les sdf, à détourner le regard quand quelqu’un à besoin d’aide… A quoi bon duper des gens qui sont dupés depuis leur plus tendre enfance ? Ils jouent déjà un rôle, avez-vous vraiment envie de faire partie de leur film ?

Je n’ai donc qu’une question à vous poser : Avez-vous pensé à vous dans cette histoire ?

Portez vous bien,

Tags:
nutriting bannière

©2021 SociaLyme créé avec ❤️

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer