Morsure de tique - Citique

Que faire en cas de Piqûre de tique ?

Cela vous est peut être déjà arrivé de vous faire mordre par une tique ? Ça tombe bien (façon de parler) parce que nous allons voir comment procéder pour l’extraire. On va également tenter de garder précieusement la tique pour l’envoyer à l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique). Encore faut-il pouvoir repérer la piqûre. En effet, elle est indolore, et contrairement à une piqûre de moustique, elle ne démange pas. Cependant, la tique reste accrochée à l’endroit de la piqûre pendant un certain temps. La base est donc de toujours vérifier son corps après chaque ballade en forêt ou dans la nature. Cela veut dire s’examiner soigneusement pour repérer toute tique éventuelle sur le corps, en demandant de l’aide si besoin (pour examiner le dos ou le cuir chevelu par exemple). Attention, vous pouvez avoir été mordus par plusieurs tiques ! Vigilance donc.

Et dans le meilleur des mondes il faut s’y prendre en amont, autant que possible, pour prévenir plutôt que guérir la maladie de Lyme.

Comment extraire une tique ?

Extraire ou retirer une tique n’est pas très compliqué, mais demande un peu de délicatesse. Il faut se munir d’un tire-tique ou d’une pince à épiler, la placer sur la tique et tourner délicatement jusqu’à l’extraction. On évite de tirer, d’arracher ou encore forcer comme un barbare pour l’extraire. Le point crucial est d’éviter que le “rostre” (son dard) de la tique reste dans la peau. Je précise qu’il est très fortement déconseillé d’utiliser toute autre méthode du type alcool, éther, briquet pour la brûler… Je vous aurai prévenus ! N’oubliez pas que plus la tique reste fixée longtemps sur la peau, plus les risques de contamination augmentent, et plus la tique est facile à repérer car gorgée de sang. Cela peut être une contamination à la borrélie par la borrélie (la bactérie responsable de la maladie de Lyme) ou de nombreuses autres co-infections que transmettent les tiques. Il faut donc agir dans l’urgence dès que la tique est détectée et procéder à son extraction. Ensuite il faut utiliser un antiseptique à base de chlorhexidine, d’hexamidine ou de povidone iodée pour désinfecter la plaie.

Signaler la piqûre de tique à Citique 

Une fois que vous avez décroché votre tique, ne la jetez pas à la poubelle, Vous pouvez la scotcher sur un mouchoir (voir pourquoi ci-dessous) et la signaler via Citique. Il s’agit d’une application mise en service par l’Inra (Institut national de la recherche agronomique), l’Anses et le ministère des Solidarités et de la Santé. Elle est téléchargeable gratuitement sur smartphone Android ou IOS. L’objectif est de cartographier les zones à risques en France et de participer à la recherche sur les maladies que transmettent les tiques. C’est également l’opportunité pour les scientifiques d’étudier les différents spécimens de tiques qui sévissent.  

Envoyer la tique à l’INRA

Envoyez la tique qui vous a mordu (vous, un proche voire même votre animal de compagnie) à l’INRA. Il suffira de la scotcher sur un mouchoir en ajoutant votre nom, votre email et la date du signalement de la piqûre, et d’envoyer le tout à l’adresse suivante :

Projet Citique

Laboratoire Tous Chercheurs

Centre INRA Grand Est-Nancy

54280 Champenoux

La Tiquothèque

La tique est par la suite conservée dans une “tiquothèque” à la disposition des chercheurs partenaires du projet Citique. La bête sera stockée de manière à être identifiée et de façon à conserver l’analyse de son contenu en cas d’éventuel agents infectieux. La participation à ce projet de recherche est déterminante pour la science médicale et pour l’acquisition de nouvelles connaissances. Grâce à cette collecte, on se donne une chance de mieux comprendre la maladie de Lyme et peut être qui sait, de mieux la soigner très prochainement ?!

Pour en savoir plus sur le projet, voici la vidéo de présentation Youtube et leur site internet Citique.

Surveiller la zone de morsure

J’allais presque oublier de vous dire de garder un œil sur la zone de piqûre de la Tique ! Alors que c’est un élément majeur pour éviter la maladie de Lyme. Si vous repérez une plaque rouge ou foncée et de forme ronde autour de la morsure dans les semaines suivantes, c’est le signe d’une maladie de Lyme.  On appelle cela un érythème migrant. A cela peuvent s’ajouter de la fièvre, une grande fatigue, des troubles digestifs. Filez chez votre docteur sans plus attendre et soignez vous au mieux. Prise à temps, avec le traitement antibiotique adéquat les chances de guérir sont généralement élevées.

Portez vous bien,

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

deux × 2 =

©2019 SociaLyme créé par KreaThor

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?