Pourquoi est il de bon rire pour la santé

Les bienfaits du Rire


Voilà une thématique un peu surprenante au premier abord sur un site dédié à la maladie. Peut-on rire de la maladie ? Honnêtement, quand on se bat au quotidien contre la douleur, le système médical, l’entourage, et qu’on vit l’angoisse du lendemain au présent, l’humour est rarement au rendez-vous. Et pourtant ! Si l’on ne rit pas maintenant, demain il sera trop tard ! En clair, si vous attendez d’aller mieux pour avoir le moral, vous risquez d’attendre longtemps. Le truc, c’est qu’à défaut de rire de la maladie, on peut toujours rire d’autre chose. Car rire fait du bien, personne ne le contestera ! C’est d’ailleurs reconnu par le corps médical, c’est dire si c’est du sérieux. Vous connaissez peut-être les « Patch Doctors », connus en France comme l’Association du Rire Médecin, qui fait entrer les clowns à l’hôpital dans les services pédiatriques. Si ça fait du bien aux enfants, pourquoi s’en priver en tant qu’adultes ?

Pourquoi le rire est-il bon pour la santé ?


La maladie chronique nous prive de tant de bonnes choses du quotidien. Vie sociale, activités sportives, travail, gourmandise, insouciance, tout est tronqué, atrophié, attaqué par le mal-être permanent, les hauts et les bas (voire plutôt les bas et les très bas), la douleur et l’angoisse de la douleur. Alors pour ne pas laisser la maladie prendre le dessus, pour que les jours qui passent ne ressemblent pas à un tableau de Soulages, il est au moins aussi urgent de prendre soin de son moral que de son corps.

Soyons clair, se marrer vous apportera une foule d’effets secondaires PO-SI-TIFS. Rire est bon pour le moral, vous vous en doutiez je pense. Mais plus précisément, rire est bon pour le cœur et même, pour tout le corps. En effet, cela équivaut à une séance de gymnastique approfondie. Une bonne séance de rire va :

  • Stimuler les abdominaux,
  • Apporter une meilleure oxygénation du cerveau,
  • Booster les échanges respiratoires,
  • Augmenter le rythme cardiaque,
  • Améliorer la digestion
  • Libérer des endorphines et de la dopamine et donc détendre,
  • Soulager la douleur,
  • Réguler le stress,
  • Favoriser le sommeil...

On dit souvent d’ailleurs qu’il serait bon de provoquer un bon gros fou rire avant d’aller se coucher pour décharger toute l’énergie et se détendre avant la nuit. Pour l’avoir expérimenté moi-même étant enfant, je confirme que c’est une façon très agréable d’aller au lit !

Et ce n’est pas fini ! Rire stimule le thymus et la rate, et ce faisant stimule nos défenses immunitaires. Selon une étude de 2003, visionner une comédie abaisse la vitesse de sédimentation (marqueur de l’inflammation) de façon notable.

La Thérapie par le Rire


C’est bien joli tout ça mais savoir rire ne s’improvise pas. Et bien en fait si. Quel que soit votre âge et votre état de santé, vous pouvez vous bidonner sans modération, il suffit de s’y mettre. Il faut rire au moins 20 minutes par jour pour en ressentir tous les bénéfices, mais on peut y aller progressivement, et il n’y a aucune limite ni modération à avoir ! Enfin, ça me fait penser à une amie qui a un rire particulièrement bruyant et surprenant, si c’est votre cas, tâchez de ménager vos voisins ou installez-vous dans une grotte ! Selon vos goûts et vos possibilités, plusieurs options s’offrent à vous :

L’option scientifique – le Rire en groupe


Si vous êtes du genre « plus on est de fous, plus on rit », alors faite une thérapie de rire en groupe. Vous pouvez vous inscrire à un groupe de Yoga du rire, de rigolo thérapie (ou plus sérieusement, de thérapie par le rire). Le yoga du rire a été inventé en Inde en 1995 par le Dr Madan Kataria, il combine des rires « sans raison » avec des postures de yoga. La thérapie par le rire quant à elle, est une action mise en place par des médecins, qui organisent des groupes de rire où l’on s’esclaffe ensemble, sur le même principe. L’idée est qu’un rire simple, même provoqué volontairement, mécaniquement, se transforme rapidement en un rire réel et contagieux. Ces séances peuvent être réalisées par des médecins, des psychologues, des sophrologues… mais pas que : j’ai même connu des professeurs de théâtre et de chant qui l’utilisaient pour détendre les élèves. Le corps ne faisant pas la différence entre un rire simulé et un rire spontané, on ressent les mêmes bénéfices.

Fort heureusement, le rire n’est pas la réserve exclusive du corps médical ou des professeurs de yoga ! Et alors que la maladie chronique a tendance à nous empêcher de participer à des activités extérieures (pas la force de sortir de chez soi, impossibilité de prévoir dans quel état on sera lors de la prochaine séance, finances au plus bas), rien n’empêche de pratiquer à la maison, seul ou avec vos proches. Lancez-vous des défis – le rire le plus aigu, rire comme une otarie, etc. – prévoyez une tenue confortable, allez aux toilettes avant, et comptez 10 à 20 minutes de séance. Comme pour tout exercice physique, une pratique régulière, idéalement quotidienne, est recommandée.

L’option pragmatique – Je ris donc je suis


Si rire sur commande n’est définitivement pas votre truc, vous pouvez toujours rire pour de vrai !

Dans les années 60, un Américain, Norman Cousins, atteint d’une maladie chronique dégénérative, la spondylarthrite ankylosante, a considérablement amélioré son état en visionnant chaque jour moultes comédies pendant des mois (et en ingurgitant de la vitamine C à gogo). Bien sûr je ne vous inviterai pas à ingurgiter des tonnes de Carambar dans l’espoir de guérir. Je ne prétends pas non plus que se regarder l’intégrale de Louis de Funès est une piste de guérison naturelle de la maladie de Lyme. L’idée est, au-delà de bénéficier des bienfaits naturels du rire, de mettre votre mental dans un climat de joie et de bonne humeur. N’importe quelle personne qui resterait scotchée à BFMTV en lisant des forum Doctissimo deviendrait profondément déprimée et malade. Avez-vous vraiment besoin de noircir encore le tableau de votre vie ? Remontez-vous le moral de toutes les façons possibles et imaginables. Là, on n’est pas loin de la méthode Coué (le fameux « Je vais bien tout va bien ») mais en plus efficace je pense, puisqu’en gros on empêche la déprime de s’installer. En effet, la déprime n’a aucun humour. Pour la faire fuir, on va appliquer le principe de l’épouvantard dans Harry Potter : la chasser via le rire.

Comment Rire correctement ?


Alors la technique me direz-vous ? Le but n’est pas de faire rire les autres, mais de vous faire rire. Vous avez un humour pourri ? Les blagues les plus impolitiquement correctes vous fendent la poire ? Comme je vous comprends… Vous avez tous les droits, à condition de rester discret, à moins d’avoir la chance de connaître une personne partageant vos goûts douteux 😉.

Au programme, choisissez ce qu’il vous plaira : Chaplin, Bourvil, de Funès ou Jim Carrey, les comédies sont à consommer sans modération. Friends, Big Bang Theory, How I met your mother, Malcolm, Une nounou d’enfer… les séries américaines ont du bon (et passent en boucle sur la TNT) ! Patrick Sébastien, les Inconnus, Anne Roumanoff, Scènes de ménage, Le Dîner de Cons, faites-vous plaisir à la française ! Branchez-vous sur Rire et Chanson et montez le son ! Relisez l’intégrale d’Astérix et Obélix ! Abonnez-vous à des chaînes Youtube qui font marrer ! Adoptez un animal de compagnie particulièrement moche ! Bref, ça ne coûtera rien ou presque, et ça vous fera du bien.

Faites une pause sur le pas drôle !


Enfin, faut-il le précisez, faites-vous du bien en évitant tout ce qui peut déprimer. Cela inclut le journal TV, les chaînes d’info en continu, les pétitions en ligne, l’opinion de votre belle-famille sur votre état, l’opinion du corps médical (consultez si vous le devez, mais immunisez-vous contre les réflexions désobligeantes), les personnes toxiques en général et tout ce qui personnellement vous donne le cafard.

Cultiver son moral et forcer sur le rire et tout ce qui peut faire même sourire, voilà une injonction thérapeutique qui a de quoi séduire !

« TROUVE TOUJOURS UNE RAISON DE RIRE – cela n’ajoutera peut-être pas des années à ta vie, mais ajoutera de la vie à tes années. »

NutriSuivi

©2020 SociaLyme créé avec ❤️

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?