La frustration d’un malade de Lyme Partie 2

Il y a quelques mois j’avais décidé de faire mon premier article humoristique sur Lyme. C’était un peu comme une thérapie ou je souhaitais exprimer ce que je ressentais à l’époque. Je n’attendais rien de particulier de cet article en termes de répercussions. Force est de constater qu’il arriva une chose que je ne soupçonnais pas. Beaucoup de gens se sont retrouvés dans cet article mais surtout ces gens ont eu plus de facilité à se mettre à ma place de Lymé. Et par la même faire preuve d’empathie.

J’en suis arrivé à la conclusion que le problème n’est peut-être pas la façon de penser de nos proches, c’est peut-être notre façon de transmettre l’information ? Si elle est aussi chaotique qu’est cette maladie alors comment blâmer qui que ce soit de ne pas comprendre ?

Récemment je suis tombé sur des articles et des nouvelles sur la maladie de Lyme qui m’ont fortement affectées. Il faut dire que quand on se retrouve à chercher des infos sur Lyme et que l’on fait le tour des réseaux sociaux, on découvre que l’on vit dans un monde bien étrange. D’un côté des malades en pleine souffrance qui ressentent le besoin de s’exprimer, de se sentir soutenu, de sortir de leur quotidien. D’ailleurs cela ne concerne pas que les Lymé mais bon nombre de malades chroniques. Des bougres qui ne font de mal à personne, puisque leur but premier est d’aller mieux. De l’autre des thérapeutes qui postent des selfies avec les tripes de patients anesthésiés. Pire des thérapeutes qui se moquent de leurs patients sur Twitter et se permettent de les dénigrer ouvertement pour faire du buzz. C’est le culte de l’égoïsme, du like, de la surenchère pour se faire une place dans le panorama de la médiocrité. Sous couvert de la pensée unique et universelle en se cachant derrière des titres et une science aux limites qui sont les leurs et par la même occasion des leurres. On en voit même certains qui vont publier des livres sur une maladie qui selon eux n’existe pas. Cherchez l’erreur, c’est tout juste magnifique d’absurdité !!! J’en ai connu qui se faisaient exclure de l’ordre des médecins pour moins que ça…

Un jour ma belle sœur m’a dit que « ce n’est pas parce que tu es handicapé que tu n’as pas le droit d’être con ». Je suis presque sûr qu’elle ne parlait pas de moi, enfin je crois 😉. J’adore cette phrase, parce qu’elle s’applique à tous. Ce n’est pas parce que tu es thérapeute qui tu n’as pas le droit d’être le dernier des cons, escrocs, profiteurs, charlatans… Après tout, tout ce qui est humain reste humain avec ses perfections et/ou imperfections. Certains cumulent alors ne vous lancez pas dans des débats avec ceux là vous perdez votre énergie et surtout le peu de santé qu’il vous reste.  Ne vous en faites pas, l’histoire les oubliera. On se souvient des gens qui font tout pour changer/améliorer le monde non pas de ceux qui font tout pour qu’il reste tel qu’il est !

Ainsi pour exprimer mes émotions j’ai voulu à ma façon réagir à ce marasme !

1 –  Quand tu vois que certains thérapeutes se donnent plus de mal à dénigrer les malades plutôt qu’à les soigner :

2 – Quand ces derniers sortent des livres pour se faire de la tune sur le dos de malades et d’une maladie qui n’existent pas pour eux :

 3 – Quand tu vois des thérapeutes se moquer des malades sur les réseaux Sociaux pour faire le buzz :

4 – Quand tu penses qu’ils sont censés soigner de vrais malades…

5 – La réaction quand tu dis “Maladie de Lyme” lors d’un RDV tant attendu :

6 – Quand tu vois des haters s’approcher de toi :

Chris Ladies GIF - Find & Share on GIPHY

7 – Ce qui risque d’arriver si tu passes trop de temps sur Twitter :

8 – Quand tu croises une ancienne connaissance qui s’étonne de te voir toujours malade :

9 – Mais tu te soignes au moins ?

10 – J’ai lu un article sur Lyme, les médecins disent que ça se soigne bien, je ne vois pas le problème

11 – Quand tu t’apprêtes à sortir en forêt :

12 – Quand tu croises un renard qui mange des tiques :

13 – Comment tu dansais avant Lyme :

14 – Comment tu danses aujourd’hui :

15 – Ton combat au quotidien :

16 – On n’oublie pas ces thérapeutes qui luttent dans l’ombre pour soigner les malades. A ceux-là merci !

17 – Aux autres :

 

Si vous faites partie des courageux et des curieux qui désirent se faire une idée d’ensemble sur la maladie de Lyme, voici quelques lectures que je vous conseille chaudement ! J’ai lu quasiment tous ces livres et je les relis régulièrement pour me forger ma propre opinion.

 

2 Commentaires
  1. christele 1 semaine Il y a

    Exceptionnel !! Ca fait du bien de rire ! L’humour c’est l’intelligence…. On s’en sortira, j’en suis certaine, en communiquant de cette façon-là, bravo !
    La danse de la fin…. ha, ha, ha….

  2. severinealiastatamamiechoune 1 semaine Il y a

    merci Grégoire , j’ai beaucoup riiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, ça fait tellement de bien d’en rire , merci pour ce magnifique partage en mode counnasseries

Laisser une réponse

Nous Contacter

Vous pouvez nous contacter via ce formulaire, nous vous répondrons dés que possible.

En cours d’envoi

©2018 SOCIALYME

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account