Milgram

Milgram, une obéissance humaine inconditionnelle à l’autorité ?


Je vais vous dire un truc de très personnel, je ne suis toujours pas «vacciné»… Et ce n’est pas près de changer.

👉 Est-ce que je le vis bien ? En toute honnêteté Oui je le vis particulièrement bien !

Je suis en accord avec moi même, mes convictions, mes principes, ma santé et surtout j’ai réussi à garder le contrôle de ma vie au-delà des menaces et de la haine. Pour aller plus loin je dirai même que j’en suis très très fier. Cela n’engage que moi bien sûr. Pourquoi je vous en parle ? C’est simple, je reçois régulièrement des messages de gens en pleine détresse et isolement social à cause de ce choix de vie. Ou devrais-je dire à cause de leurs choix de vie qui vont à l’encontre de l’autorité. Ce qui n’est pas tout à fait pareil. Il apparaît donc nécessaire d’y répondre avec logique et de casser un peu les codes qui sont érigés comme des vérités inaliénables. C’est l’occasion aussi pour moi de leur montrer mon soutien pour les réconforter autant que possible.

👉 Suis-je un paria ? Non, je vis en communauté, je travaille, paye des impôts, contribue à la société…

👉 Suis-je sous-diplômé ? Non, j’ai fais des études longues

👉 Suis-je complotiste et/ou parano ? Non, même si en soi je ne vois ce que ça change de l’être ou de ne pas l’être

👉 Suis-je contre la science et le «vaccin» ? Non au contraire, je crois qu’il y a des populations à risque qui devraient probablement réfléchir à la vaccination. Pour les autres il faut connaître le bénéfice risque pour prendre une décision. C’est une décision personnelle !

👉 Est-ce que je me sens oppressé et choqué par les mesures prises à l’encontre des non-vaccinés ? Oui, c’est tout à fait scandaleux. Nous vivons des heures sombres où notre démocratie est mise à rude épreuve. Ouvrez les yeux si ce n’est pas déjà fait.

Je tiens à préciser que ma position est liée à ma vie. J’ai fait des choix de vie il y a quelques années qui me permettent aujourd’hui d’être «libre» de faire mes propres choix. C’est arrivé avec la maladie et cela m’a ouvert les yeux sur beaucoup de choses. La plupart des malades sont dans la même situation. Une confiance aveugle dans nos institutions ou dans la médecine moderne m’ont mené face à un mur. J’ai mis quelques coups de tête avant de comprendre que ce mur était trop solide pour le faire tomber. J’ai dû me passer de cette médecine moderne pour me soigner moi-même, sans remboursement, sans considération, comme un laissé pour compte du libéralisme à outrance. Bref, j’étais au bord d’être à la rue pour que l’image soit complète. J’ai vu aussi l’état de délabrement des hôpitaux, l’incompétence de nombreux médecins (ceux qu’on voit à la tv), le manque de moyens, des soignants à bout et j’en passe.

Ma méfiance envers ce système est je l’estime tout à fait légitime. Forcément quand tu te retrouves à te soigner avec des teintures mères alors qu’on te dit que c’est dans la tête, ça fait bizarre. Le plus jouissif et le plus dur c’est quand tu te rends compte que les plantes fonctionnent mieux sur ton état de santé que les anti-dépressifs et autres saloperies. Ça laisse quand même beaucoup de place au dégoût de ce système. Du coup, j’aime beaucoup penser par moi-même, me renseigner, comprendre, me remettre en question dans tous les sens. C’est pas toujours évident, je dirais même que parfois la disparité entre la réalité et les textes officiels est d’une violence extrême. Pas facile à accepter. On aimerait parfois revenir en arrière dans la Matrice et croire que l’ordre établi veut notre bien… Alors, comprenez que quand on parle de mon corps, de mon sanctuaire pour lequel je me suis battu pendant des années pour le voir revivre, il n’y a pas de place pour l’expérimental. Et ce même si je dois me priver de pseudos libertés dont je me suis passé pendant tant d’années déjà. La pandémie et le confinement je les ai connu avant l’heure, je suis rodé à ce jeu d’isolement social.

J’avais hacké le jeu avant sa sortie ! 🔥

Pour finir, je ne suis pas dans le jugement. Je suis juste pour le choix personnel et éclairé en fonction des convictions de chacun. Ce qui est bon pour moi ne l’est pas forcément pour vous et vice versa. Et c’est pour cela qu’il faut se battre, notre liberté !

Et pour aller plus loin, je vais vous parler de Milgram !

Vous connaissez peut être le psychologue Américain Stanley Milgram ? En résumé, Milgram est connu mondialement pour son expérience psychologique menée dans les années 60 qui permet d’évaluer le degré d’obéissance à l’autorité. Pour faire simple, le résultat est dur à accepter… L’étude démontre notamment une obéissance humaine inconditionnelle à l’autorité, quelle que soit sa désapprobation ou sa conscience. Concrètement, on peut vite se retrouver à électrocuter à mort une personne qui ne nous a rien fait, seulement par ce qu’on en a reçu l’ordre… Terrifiant n’est-ce pas? L’étude de Milgram a été reproduite dans d’autres pays jusque dans les années 80 avec des résultats allant jusqu’à 87 % de soumission. Quel que soit le pays, l’époque, le sexe et le niveau d’éducation, ce taux reste très haut.

Les raisons à cela sont multiples :

👉la volonté de tenir à ses engagements, et de maintenir une cohérence avec ses choix (la pression sociale de devoir « tenir ses promesses » par exemple) ;

👉le conformisme avec les personnes autour de soi ;

👉la peur de réprimande ou de punition en cas d’insoumission ;

👉la volonté de faire plaisir à l’autre ;

👉le confort de l’obéissance par rapport à la résistance ;

👉le conditionnement à l’obéissance depuis l’enfance.

Cette étude montre au combien il est difficile d’aller à l’encontre de l’autorité qui gouverne. Et ce même quand ce qu’elle vous impose est mauvais. Vous êtes vaccinés ? Ne cédez pas à la tentation électrocuter les non-vaccinés parce que l’autorité vous le demande !

J’ai foi en chacun d’entre nous ! Par pitié, ne sombrons pas dans la haine de notre prochain. Ce n’est pas le chemin.

Portez vous bien,

Tags:
nutriting bannière

©2022 SociaLyme créé avec ❤️

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer