Mona Lisa covid

Covid, Maladie de Lyme et compagnie…


Les journées défilent, les mois s’écoulent, les années passent et malheureusement la pandémie du Covid s’est installée inéluctablement dans notre paysage quotidien. Longtemps j’ai préféré et souhaité garder de la distance et du recul face à ce fléau. Pour de nombreuses raisons, la première étant sans doute déjà mon engagement dans la maladie de Lyme et ses co-infections. Un sujet très vaste et déjà très polémique qu’il faut savoir approcher avec délicatesse pour ne pas trop se faire lyncher par des gens emplis de haine. Ce qui m’est d’ailleurs arrivé dernièrement malgré la bienveillance et le miel dont j’enrobe mes mots et mes articles. Mais ce n’est pas le sujet et franchement on s’en fout des gens fâchés avec eux-mêmes non ?!

La deuxième raison est que j’ai également vu certains médecins et professeurs se casser les dents sur la covid. Une position à l’inverse de la pensée unique ne semble pas particulièrement acceptable dans notre démocratie. Seulement voilà, je reçois aussi des messages de personnes qui me demandent ce que je pense de la covid ou plus spécifiquement du vaccin contre la Covid dans le cadre d’une infection à la maladie de lyme. Je vois également de virulents débats orchestrer un bruit de fond de plus en plus pesant. Comment donc résister à la tentation d’exprimer son ressenti et ses émotions face à ce déluge qui nous assiège ? Disons aussi que je me suis senti particulièrement seul face aux dernières annonces alors qu’en réalité ce n’est pas le cas. Nous sommes beaucoup à partager des doutes et des questionnements sur ce qui arrive actuellement. Je vais donc tenter de m’exprimer et de partager ce que je ressens et qui n’engage que moi bien sûr !


Suis-je seul au monde ?


La première chose qui me vient en tête est certainement la solitude que je ressens quand je branche une chaîne ou un article sur la toile. J’ai clairement l’impression d’être le seul non vacciné de France et d’une certaine façon cela met une pression indiscutable sur le dos. J’ai également la sensation que l’on à du mal à appeler un chat un chat. Je m’explique : concrètement le vaccin ne semble pas obligatoire pour tous puisque aucune loi ne nous y oblige à l’heure actuelle. Néanmoins, le passe sanitaire vise à mon sens à rendre la vie impossible à ceux qui ne sont pas vaccinés. Si ce n’est pas du chantage je ne sais pas comment cela s’appelle… Pas de ciné, pas de restaurant, pas de fiesta, nada ! Tu es punis mon pote ! Forcément cela renforce cette sensation d’isolement déjà tellement pesante et anxiogène. N’est-ce pas ? Il est aussi assez désagréable de se faire taxer d’égoïste si l’on ne souhaite pas se faire vacciner. Pourtant c’est dernièrement ce que je vois de plus en plus sur la toile. «Si tu ne te vaccines pas, tu es un égoïste de première vis à vis des personnes fragiles, âgées et à comorbidité…». Déjà que t’as l’impression d’être seul dans le noir, on rajoute une strate en te disant que tu es un sale égoïste. Merci c’est super sympa !!!! Tout semble fait pour nous forcer la main et diviser les pensées. Comme dirait un Jedi, il n y a que les Siths pour avoir des positions aussi extrêmes…


Des années de galères pour me faire vacciner ?


Seulement voilà, dans notre cas, il ne s’agit pas seulement du covid. Il y a un autre petit détail de taille qui a un impact sur notre vie, notre façon de concevoir le monde et le système : la maladie de Lyme et compagnie. Je ne pense pas m’avancer en pensant que nombreux sont les malades chroniques (SEP, SED, fibromyalgie…) qui rentrent dans la catégorie de ceux qui se posent des questions. Personnellement, j’ai mis des années à me remettre et retrouver une vie correcte avec mon Lyme. Des années de lutte contre le système médical, des dizaines et dizaines de visites de médecins en tout genre qui pratiquent l’humiliation mieux que la médecine, des années de lectures et de recherches personnelles sur Lyme, des années de tests de différents remèdes sur moi-même pour me soigner… Bref vous l’aurez compris des années de galères, de sacrifices personnels et familiaux, des années de souffrances sans aucune aide extérieure.

Alors à votre avis, quand on me demande si je souhaite me faire vacciner (ou si vous devriez) avec un vaccin dont on ne connaît pas les tenants ni les aboutissants ? Un vaccin sur lequel nous n’avons aucun recul ni aucune certitude qu’il va me protéger et m’empêcher de contaminer d’autres personnes; un vaccin imparfait qu’il va falloir refaire tous les 6 mois probablement… Je suis donc plus que sceptique alors que pourtant je ne suis absolument pas «anti-vax». Pour éviter tout amalgame je suis d’ailleurs conscient de l’avancée scientifique qu’ont représenté les vaccins dans l’histoire de l’humanité et des nombreuses vies qu’ils ont sauvés. Mais dans ce cas précis, j’ai le sentiment que nous faisons face à quelque chose de différent. Peut-être même que ces vaccins vont créer des résistances et renforcer ce bon vieux covid ? Malin celui qui aurait les réponses à toutes ces questions.


Et si ça foire ?


Mais ce n’est pas tout ! Il y a autre chose qui me chiffonne terriblement. Imaginons maintenant que je me fasse vacciner et que par magie mon Lyme et mes autres symptômes se réactivent ? Ce qui n’est clairement pas impossible. A vrai dire il arrive que les borrélies se réactivent après un rappel de vaccin, car le vaccin affaiblit temporairement le système immunitaire, laissant une fenêtre d’action grande ouverte pour le développement des borrélies ou d’autres co-infections. Vais-je alors passer mes prochaines années à visiter de nouveau une centaine de médecins pour entendre dire qu’il s’agit d’un effet nocébo ou autres symptômes psychosomatiques ? Qui va me soigner ? Qui va porter la responsabilité des éventuels effets  secondaires ? Ceux qui me forcent à me faire vacciner ? Les laboratoires qui sont totalement déresponsabilisés par les gouvernements si cela tourne au vinaigre ? Je ne crois pas ! Je ferai partie des laissés pour compte, des parias dont on dira que c’est un mal pour le bien de tous. Je serai seul face à moi même et face à ma santé devant le miroir. Ce qui me hantera jusqu’à la fin de mes temps. Personne ne prendra la responsabilité ni ne m’aidera. Est-ce une pensée réjouissante ? Je ne crois pas. J’estime que nous devrions avoir a minima le choix sans se faire juger dans des procès d’intention par le premier bougre qui passe le bout du nez par notre fenêtre. Avoir le choix, comme cela semble être le cas pour les forces de l’ordre et l’Assemblée Nationale… Exemptés de vaccination. Je ne suis pas paranoïaque (pas que je sache en tout cas) mais ça n’inspire pas particulièrement confiance hein, faut se le dire.  


Qu’est-ce que je vais faire ?


Malheureusement pour comprendre cela, il faut avoir déjà été malade. Déjà avoir rencontré le système médical et ses dérives. Je sais ô combien les malades de Lyme sont bien placés pour le savoir. Pour toutes ces raisons je ne saurai actuellement prendre cette décision puisqu’il y a plus d’incertitudes que de certitudes. Plus de haine et de propagande que de sagesse et de raison. Je précise aussi que je ne fais pas partie de ceux qui imaginent une théorie du complot. Je n’en sais tout simplement rien ! Peut-être, peut être pas, comment le savoir ?! Ce n’est pas le sujet. Alors je vais faire ce qui me paraît le plus sage à cet instant T. Je vais tout simplement attendre patiemment de voir comment les choses évoluent, comment les vaccins évoluent et comment les gens vaccinés se portent. Essayer d’avoir un retour d’expérience notamment des malades chroniques qui ont sautés le pas. Je sais bien que s’il y a grabuge les gens devraient en parler sur le net et là nous serons fixés. Il semblerait également que Sanofi prépare un vaccin plus efficace et combinant plusieurs variants. Peut être que je prendrai le temps de reconsidérer ma position à ce moment-là ! Pour le moment, pardonnez-moi (ou pas) mais no fucking way ! C’est tout simplement un «luxe» que je ne peux/veux pas me permettre. En attendant, je mets toutes les chances de mon côté en utilisant de la vitamine D, du Zinc et de la vitamine C 😉 Les études disent que ça fonctionne, alors pourquoi pas essayer avant de se lancer dans des pratiques plus dangereuses ?! D’ailleurs j’en ai même fait un article : Comment prévenir le covid-19 en renforçant le système immunitaire.

Et encore j’ai la chance de ne pas avoir d’enfants de plus de 12 ans… Je n’imagine pas le casse-tête des parents ! Je compatis sincèrement. T’imagine si ton gosse se tape une maladie auto-immune, une thrombose, ou une autre saleté et qu’on t’envoie bouler ?


Une autre façon de penser ?


Certains diront qu’en cas de maladie de Lyme ou chronique nous faisons partie de la population fragile et à risque et qu’une infection au Covid serait peut être grave. Et que dans ce contexte le vaccin serait la panacée. C’est également une possibilité et une réflexion que beaucoup de malades ont dû avoir. Cela m’a également traversé l’esprit forcément. Malheureusement, le vaccin n’exclut pas la contamination et le bénéfice/risque étant actuellement inconnu il est difficile de se prononcer en sa faveur. Il en reviendra donc à chacun de faire ses propres choix en se laissant guider par ses convictions, son instinct ou tout simplement son médecin. Cependant, gardez en tête que vous seul êtes les garants de votre santé. La clé de l’équation est sans doute une question de temps, un temps que l’on devrait s’accorder pour voir l’évolution de la situation. Cela dépendra aussi au cas par cas de la situation personnelle de tout un chacun. Avez-vous la possibilité d’avoir ce choix ? Risquez vous de perdre votre emploi si vous ne vous vaccinez pas ? Votre système immunitaire est-il paré pour ce vaccin ? … ? Posez vous toutes les questions possibles et imaginables et n’hésitez pas à dialoguer sur le sujet avec vos proches, vos amis, vos collègues si débat constructif il y a. Car l’idée ici est d’avoir avant tout un retour d’expérience et non des insultes dés que vous soumettez un avis différent de la doxa. On parle de votre santé quand même merde (désolé) !

Quoiqu’il en soit, portez-vous bien et faites ce que vous suggère votre instinct. Il a souvent raison !

PS : Au passage, j’ai une immense pensée pour les infirmières, les pompiers et autres métiers qui se voient clairement forcer la main. Je pense très fort à vous et merci pour tout ce que vous faites au quotidien pour sauver des vies.

Tags:
nutriting bannière

©2021 SociaLyme créé avec ❤️

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer