Détoxification et Maladie de Lyme

L’importance de la Détoxification dans le cadre de la Maladie de Lyme :

Cela fait quelques années maintenant que je me bats avec la maladie de Lyme. Si je devais retenir un point essentiel sur ce chemin, je parlerais en priorité de Détoxification et d’alimentation.  La raison fondamentale de ce classement vient du fait que nous sommes tous malades. Et j’entends par malade, ceux qui se croient sains ou que l’on considère comme sains. Nous sommes complètement assaillis de toxines et de toxiques (environnementaux) qui se trouvent dans notre entourage direct. Nourriture, pollution, produits cosmétique, dentifrice, pesticides… Et la liste est longue. En creusant un grand nombre de sujet autour de la maladie, je suis tombé de fil en aiguille sur des sujets annexes tout aussi passionnants. La détoxification en fait partie, parce qu’elle permet dans un premier temps de faire abaisser la charge toxique « environnementale » de l’organisme. Mais aussi parce qu’elle permet de mieux supporter un traitement comme celui de la maladie de Lyme. Dans les deux cas, cela apporte une réelle amélioration du quotidien d’un Lymé et en général de tout un chacun.

D’où vient la Détoxification ?

La Détoxification n’est pas un phénomène nouveau, si bien qu’il était déjà utilisé dans des médecines holistiques très anciennes. Il est donc naturel de le voir occuper une place très importante dans l’Ayurvéda : la médecine holistique Indienne vielle de plus de 5000 ans. Le terme d’Ayurvéda vient du sanscrit et en dit long sur cette pratique : « ayur » qui signifie longévité et « veda » la connaissance. Je ne sais pas vous, mais pour ma part j’ai vite été très curieux d’en savoir plus. Cette vieille pratique nous invite à faire deux cures chaque année au début du printemps et de l’automne pour se libérer de l’accumulation des toxines aussi bien physiques que mentales. On y retrouve également des routines quotidiennes de détoxification du corps que j’ai d’ailleurs incorporé dans ma vie et qui m’apportent des résultats étonnants. Un peu plus tard, dans la Grèce antique, Hippocrate reconnu pour être le père de la médecine allopathique, parlait déjà d’intoxication et préconisait le jeûne à ses patients. Il me semblait très intéressant de vous parler de ce concept de Détoxification dans des temps si reculés ou le savoir empirique était la base de tout savoir. Nous avons vite tendance à oublier que des gens ont vécu avant nous et ce depuis des milliers d’années. Par le même raccourci nous avons également tendance à ne pas nous intéresser à leur façon de se soigner. C’est bien dommage car on ne parlait pas de soins à proprement parler. Ils parlaient plutôt de prévention et c’est ce concept sur lequel j’aimerais m’attarder. Aujourd’hui, nous essayons de résoudre le problème ou la maladie une fois qu’ils sont présents. On file directement chez le médecin pour qu’il nous prescrive des médicaments et qu’on puisse continuer notre petite vie sans ne rien changer. Parfois cela marche, parfois il est trop tard. Dans tous les cas se voiler la face n’arrange jamais la situation. Au mieux on procrastine en gardant une bombe à retardement dans un placard.

La Détoxification, c’est quoi ?

C’est un terme très à la mode que l’on retrouve un peu partout ces dernières années aussi bien dans les revues, à la télévision, dans les spas, les salles de sport… C’est un terme universel utilisé dans de nombreuses circonstances, si bien qu’on l’utilise dans le domaine des régimes mais également dans le cadre de nombreuses maladies. Concrètement, il s’agit d’éliminer les toxines qui se sont accumulées pendant des années dans notre organisme. Ces toxines ont tendance à se stocker dans les organes, la graisse, les cartilages, le cerveau… L’organisme les envoie là où il peut.  Une fois dans l’organisme, notre corps devient encrassé et ne peut plus assurer ses fonctions normales. C’est souvent là que l’on voit apparaître des soucis de santé ou de surpoids, voire les deux.

D’où viennent les toxines ?

L’organisme est constamment sollicité pour éliminer les surplus de toxines qui viennent de l’extérieur et de l’intérieur. Par contre, il est évident qu’avec la quantité de toxines auxquelles nous sommes exposées il lui est difficile de faire front et de ne pas être totalement intoxiqué. Cette saturation en toxines bouche souvent les voix de sorties et ne permet pas à ces émonctoires de fonctionner à plein régime. C’est la porte ouverte aux maladies chroniques émergentes, à l’aggravation d’une maladie existante, ou à la détérioration de la santé globale de l’individu.

Les principales sources de toxines et toxiques environnementaux :

  1. Les additifs alimentaires (E260, E270, E331…) que l’on retrouve dans la plupart des aliments transformés.
  2. Les perturbateurs endocriniens
  3. La pollution et les métaux lourds
  4. Les bactéries
  5. Les virus
  6. Les pesticides
  7. Les médicaments
  8. Le sucre
  9. Le tabac
  10. L’alcool
  11. Les Produits de beauté, dentifrice…

Comment le corps gère ces toxines ?

Le côté positif, c’est que le corps possède les moyens de faire le nécessaire. Certains de nos organes sont des « émonctoires », c’est-à-dire qu’ils ont la capacité d’évacuer les toxines de notre organisme. Il s’agit du foie, des reins, des poumons, des intestins ou encore de la peau. Il est donc très important de soutenir les organes de détoxification pour être en bonne santé et offrir la possibilité à l’organisme de se délester de ces toxiques. Dans le cas contraire, l’accumulation de ces toxines et déchets instaure un environnement favorable au développement d’agents pathogènes comme par exemple la borrélie ou encore le Candida Albicans.

Quand on commence à se soigner de la maladie de Lyme ou de la candidose, on augmente fortement le niveau de toxines. En effet, la mort de ces bactéries, en plus de créer un état inflammatoire, libère énormément de toxines dans l’organisme. Si bien que l’on peut vite se retrouver sur-saturé par les toxines du quotidien auxquelles viennent s’ajouter les déchets de ces bactéries. Pour information, le Candida Albicans peut libérer près de 80 toxines différentes… Cette accumulation peut créer une réaction d’Herxheimer, qui se solde souvent par une pause voire l’arrêt du traitement.

Pourquoi faire une Détoxification ?

Je pense que vous avez compris l’intérêt de faire une détox ! Elle permettra de soulager vos émonctoires dans leur travail quotidien. Ce qui permettra au corps de s’occuper des tâches en attente. C’est encore plus le cas dans le cadre des maladies chroniques. L’idéal serait de faire une détoxification avant tout traitement. Il est absolument primordial de traiter le surplus de toxines avant d’alourdir un fardeau avec de nouveaux déchets. Quant aux différentes méthodes de détoxification, j’écrirai un article dédié, tant il y a de choses à dire.

Et n’oubliez pas, Détoxifier c’est bien, Détoxifier et soutenir les émonctoires c’est mieux 😉

Grégoire

 

6 Commentaires
  1. Joly 3 mois Il y a

    Merci pour l’article!
    Je crois également que tous ont à tirer profit de la détoxication .
    J’apprécie les bienfaits des bains detox qu’on peut faire à la maison.

  2. Valérie 3 mois Il y a

    Merci Grégoire.

  3. Julie 3 mois Il y a

    Merci pour cet article clair et concis!

    • Julie 3 mois Il y a

      On attend avec impatience l’art Avec les méthodes détox pour voir si on peut compléter ce que nous faisons déjà 😊

  4. Auteur
    Grégoire 3 mois Il y a

    Et oui, moi aussi je l’attend avec impatience :p Je vais essayer de compiler ça ce week-end. Il y a tellement de choses à dire !

  5. […] dans le cadre de la maladie de Lyme dans l’article dédié à ce sujet et que vous retrouverez ici. Je vais aujourd’hui aborder un sujet tout aussi complexe, car nous allons nous intéresser aux […]

Laisser une réponse

Nous Contacter

Vous pouvez nous contacter via ce formulaire, nous vous répondrons dés que possible.

En cours d’envoi

©2018 SOCIALYME

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account